Destruction ▪ Arès [ec.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité


Invité a commenté le 21.07.10 4:06

† Arès Kieran Aphrodise Mugetsu Kitahara †

'C A U S E Y O U ' R E M Y O N E I N A M I L L I O N

.

    † Let's Speak about Myself

† « This place inside my mind, a place I like to hide » †

Surnom : ...Kieran (son deuxième prénom).
Âge : 18 ans et demi.
Date de Naissance : 5 Mars.
Sexe : Mâle.
Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle.

Couleur Fétiche : bleu marine, noir.
Mets Favoris : le steak, les salades, le riz et les pâtes.
Style de Musique : métal &co.
Symbole Favoris : la croix.
Sport Pratiqué : le combat, ça compte ?
Passe-Temps : bosser, manger, dormir, vivre, respirer, tuer.

Si j'étais...
Un Animal : un corbeau, une panthère noire ou un loup.
Une Plante : une rose sombre.
Une Catastrophe Naturelle : une explosion.
Un Élément : feu.
Une Saison : automne.
Une Célébrité : j'sais pas. Un Sid peut-être.

Groupe Sanguin : B négatif.
Clan : Gizensha, tout frais tout neuf.
Piercing/Tatouage : Un piercing assez voyant à l'oreille gauche, un tatouage sur la nuque (une croix entourée de roses).
Matière Scolaire la plus Faible : Écriture des kanji.
Chiffre Chanceux : 4.
Pays Natal : Japon.

.


    † Let's See Inside My Head


† « Deeper and deeper and deeper is all I'm turning to! » †

Apparence : « No shadows » Une peau diaphane, des yeux argentés. « No reflection here » Un visage unique, mystérieux. « Hold my hands » Un corps bien taillé, viril. « Beyond the pale » D’une apparence à la fois négligée et pleine de suffisance. « Everything is black » La chevelure couleur ténèbre, semi-longue. « No turning back » Il est comme une araignée sur sa toile. Un théâtre vivant de la froideur et de la méchanceté, de l’amour et de l’attirance, de l’imperfection et des fléaux. « This is where it starts » Arès semble sortir tout droit d’une œuvre sur les créatures de la nuit. « This is where it will end » Semble.

On juge la beauté aux critères personnels, on juge la perfection à une peau sans défauts, à un visage aux traits fins, à des cheveux soyeux et épais, à des yeux d’une couleur unique et lumineuse, à un teint frais et à un sourire éclatant. On juge la beauté à une généralité qui ennuie, qui dérange, qui détruit des vies. On juge la beauté à un paquet de principes dépassés, à la minceur et au plastique. Cette beauté est artificielle, sans valeurs. La véritable beauté est celle qui nous fait vibrer, qui nous berne. Cette beauté qui apparaît soudainement, effleure et surprend. La perfection est celle qui comble tous les vides, qui charme l’inatteignable.

La beauté est relative, oui. Elle séduit, elle étonne, elle fascine. Celle que je présenterai ici n’est pas celle que l’on croise à tous les coins de rue. Elle est unique, étrange et peu de gens se la représentent de la bonne façon. Cette profondeur se traduit par une crinière de cheveux sombres, doux et taillés sans précision. Elle erre un peu partout avec son regard indéchiffrable… à quoi songent ces deux iris nuageux ? Probablement à bien des choses auxquelles vous ne penseriez pas sur le moment. Enfin.

Ces deux atouts sont présents sur un visage agréable, bien dessiné dont le nez fin et la forme ovale rappellent probablement des attributs venant du père ou de la mère. Les lèvres soulignent une fois de plus l’impression que les sourires ne sont pas son fort. Cela dit, lorsque les lèvres s’étirent en une démonstration de joie ou de moquerie, vous verrez se transformer ce visage. Le cou, gracieux mais viril et les épaules fortes suivent doucement la courbe des pointes de cheveux. Le torse est ferme sans péter des scores chez les culturistes et les mains capables d’une bonne poigne comme de grande délicatesse.

Cette beauté est imposante. Il est amusant de constater qu’elle peut également se révéler parfaitement discrète, tellement que la plupart des gens l’oublierait. C’est ce physique étrange qui lui permet de faire le job qu’il fait actuellement. Cela l’empêche de devenir le centre d’attention, tout en lui permettant de veiller sur les alentours sans attirer immédiatement les soupçons. Un être de choix pour l’hypocrisie ? Il faut plutôt voir ceci comme un don de la nature que l’on ne peut pas contester sans tout rendre… artificiel.
Style Vestimentaire : texte.

.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Saya Yoshida


Saya Yoshida a commenté le 22.07.10 13:07
MESSAGES : 515
J'AIME : 0
INSCRIS LE : 15/07/2010
AGE : 24
I AM ALSO : • Girl of the fear.
TELL ME MORE : • Stone Girl.
YOU PLAY...? : • Handball - Violon.

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
 

Destruction ▪ Arès [ec.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arès, Dieu de la Guerre et de la Destruction [ok]
» U.S. dollar destruction
» Le devenir des orcs après la destruction de l'Anneau.
» [Réservé] Destruction massive !!! [Rang S]
» Destruction Fatale [ pv ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-