Jared Ozz Yorke ¤ A false Joy is usually preferable to a true Sadness.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Jared O. Yorke


Jared O. Yorke a commenté le 07.11.12 2:08
MESSAGES : 9
J'AIME : 1
INSCRIS LE : 05/11/2012
AGE : 23

Jared Ozz Yorke

SURNOM : Joy
ÂGE : 18 ans
DATE DE NAISSANCE : 25 Mai
SEXE : Masculin
SIGNE ASTROLOGIQUE : Gémeaux
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel

► WHATCHA NEED TO KNOW

MORPHOLOGIE : Ne vous fiez pas aux apparences, elles sont bien souvent trompeuses... Une phrase qui lui sied comme un gant et un slogan qu'il arbore d'ailleurs parfois sur l'un de ses t-shirt fétiche. Un mètre 81, une musculature saillante et un poids presque ridiculement pauvre environnant les 70 kilos, de longs cheveux noirs encadrant un visage mince et peut accueillant lorsqu'on le croise dans la rue et qu'il est plongé dans l'une de ses réflexions si bien qu'il en oublie le monde l'entourant...

Malgré son corps svelte et ses cheveux longs, le jeune homme n'a rien d'un androgyne : outre son charisme qui ne laisse l'ombre d'un doute sur sa virilité, il possède une musculature assez athlétique et des épaules bien carrées, effaçant toute illusion qui pourrait faire planer un doute si jamais il était de dos. Ce corps, il l'a travaillé, sculpté à son bon vouloir dès le début de l'adolescence en pratiquant un peu de sport, rien d'officiel cependant, il n'est pas du genre à rentrer dans une équipe ou à participer à des compétitions, l'intérêt était juste de se faire quelques muscles et d'avoir plus un aspect tablettes aux abdos que mousse au chocolat...

Le visage en pointe, le menton imberbe, des belles dents blanches cachées par de fines lèvres peu rosées sous un étroit petit nez pointu, lui même entouré par des joues creuses. Un peu plus haut ses yeux profonds dont les couleurs sont dépareillées : l'un est bleu tandis que l'autre est vert mais ce qui les unis, c'est cette saturation particulière, on pourrait déceler leurs couleurs de loin par temps brumeux tellement ils sont vifs. Par dessous les yeux : des cernes légèrement marquées et par dessus eux de courts et légers sourcils toujours un peu froncés... c’est là la description la plus élémentaire que l’on peut faire du visage de Jared.

Il a tout au premier regard du style du garçon un peu bad boy qu'il n'est pas bon de fréquenter et dont on penserait qu'il est soit l'un de ces délinquants qui traînent en bande à la recherche de méfaits à commettre, soit le leader charismatique d'un groupe de musiciens, ce qui à vrai dire n'est pas tellement éloigné de la vérité si l'on parie sur le second choix. Bien loin de la description du vaurien cependant, on comprends de façon évidente lorsqu'il souris en vous parlant ou se met à créer que cette impression négative est bien loin de la vérité : il s'illumine alors d'une aura chaleureuse, son visage transformé par l'apparition d'un sourire chaleureux et sincère, ses yeux brillants de créativité.

STYLE VESTIMENTAIRE : Même si ça peut être difficile à croire pour un mec à l'allure de Jared, c'est un grand fan de shopping, sa garde robe à d'ailleurs une allure plutôt effrayante car on dirait qu'elle est prête à exploser lorsqu'on l'approche tellement celle-ci est pleine à craquer. Il ne fait pas de ce fait partie de ses dandy fashion victime qui sont prêts à dépenser 300$ pour une chemise et 600$ pour un pantalon dont la valeur de fabrication avoisine les 10, non. Si Jared achète beaucoup, il n'est pas pour autant un bourgeois qui se fringue avec des vêtements de haute couture, il préfère davantage les t-shirts à annotations, logos et citations avec en accompagnement des jeans délavés. Il possède par ailleurs une grande collection de chaussures converses, vans et etnies. C'est simplement parce que c'est dans ce type de godasse qu'il se sens le mieux. Les bottes, espadrilles, tongs et mocassins très peu pour lui : il s'y sens mal à l'aise et n'a pas la sensation de la même liberté de mouvement. Niveau tissus, inutile d'essayer de lui imposer la soie, la laine ou le velours… il déteste ça. A part ça, il a également un grand nombre d'accessoires : bracelets en cuir, chaînes, ceintures, cravates (qu'il ne noue en général pas), mitaines et écharpes pour les saisons fraîches ainsi que ses indispensables larges bagues masculines.

SIGNE PARTICULIER : Il est tatoué au niveau de l'omoplate d'un croquis qu'il avait lui même réalisé. Il possède également quelques piercings à divers endroits stratégiques : l'un d'eux à l'arcade sourcilière droite, le moins exposé puisqu'il met souvent une mèche de cheveux par dessus. Il en également un à la langue et un autre pas très loin en labret décalé, à droite de sa lèvre. et le dernier est situé au téton gauche. Cependant ne vous étonnez pas d'en voir parfois fleurir et disparaître, il est très lunatique à ce niveau et change parfois d'avis aussi vite que de chemise. L'exemple le plus courant est l'anneau qu'il peut parfois avoir à la lèvre certains jours. Outre cela, il est lui arrive fréquemment d'attacher quelques accessoires dans ses cheveux, comme des atébas. A savoir, il porte parfois un cache-oeil qui dissimule le droit. Pas qu'il ai envie de se donner un look de pirate, non loin de là mais il a une faiblesse à celui-ci qui l'oblige à le reposer de cette façon de temps en temps. Dernière chose à souligner, il vernis fréquemment ses ongles en noir et il n'est pas rare de le voir fumer une cigarette. Oui, le tabac c'est mal mais ça c'est le cadet de ses soucis.

VOIX : Il possède une voix un peu grave mais pas réellement rauque, un timbre de velours plutôt suave et particulier qui plaît surtout aux femmes en général. Il a de véritables talents vocaux mais n'y a jamais prêté une quelconque attention au niveau du chant, préférant jouer d'un instrument que de sa voix et bien qu'il en fasse grand usage à travers son rang pour la Radio. ( Exemples de voix semblables à la sienne : Ville Valo [H.I.M], Jared Leto [30 Seconds to Mars], Caleb Followill [Kings of Leon], Dan Reynolds [Imagines Dragons], Chad Kroeger [Nickelback] ).

CARACTÈRE : Bien loin de l'image de voyou qui lui colle souvent à la peau lorsque l'on ne le connais que de vue, Jared est un garçon plutôt sociable, sympathique et attachant pour qui apprends à le connaître. Il a beaucoup d'humour, même s'il est parfois le seul à se comprendre... sarcasme, ironie, farces ou simplement blagues potache, il y en a bien souvent pour tous les goûts avec lui et c'est sans doute pour ça qu'il est souvent entouré par beaucoup de personnes aux styles variés. Il ris toujours de bon coeur et affiche couramment sa bonne humeur lorsqu'il est entouré... quand il est seul, il se perds plus généralement dans ses pensées, ce qui fait parfois passer sa concentration pour de la mauvaise humeur alors qu'il est bien loin d'être le genre d'individu solitaire et ronchon. Bien qu'il ne soit pas quelqu'un de violent de lui-même, il ne faut cependant pas le chercher car s'il ne crée pas de bagarres, il répondra si on l'attaque et se montrera être un redoutable adversaire pour celui qui lui aura cherché des noises. Et s'il ne vous aime pas, il se pourrait bien que l'atmosphère soit particulièrement électrique quand vous vous croiserez.

Joy' est un homme particulièrement ouvert d'esprit, qui n'aime pas juger les autres et n'y vois pas d'intérêt : si les autres sont heureux comme ils sont, ils sont libres de faire ce qu'ils veulent, de s'habiller comme ils le souhaitent et d'aimer qui bon leur semble. D'ailleurs, il a en horreur les gens qui ont l'esprit étriqué et ne peuvent s'empêcher de critiquer et reprocher aux autres le style de vie qu'ils ont adopté... à ses yeux, tant qu'on emmerde pas autrui avec ses croyances ou ses choix, ça ne devrait concerner que nous. C'est surement l'une des qualités qui ressors le plus chez lui.

C'est aussi un ami inestimable : il est honnête, serviable, loyal et toujours là lorsqu'on à besoin de lui. Si vous faite partie de ses proches, il y a de forte chance qu'il remuerait ciel et terre si vous en aviez la nécessité, peu importe les efforts que cela lui demanderais si c'est justifié. Cependant, sa confiance, elle se gagne et lorsqu'on la trahit, elle est extrêmement dure à récupérer car même s'il n'est pas rancunier, il ne vous percevra plus jamais de la même manière si vous lui avez par une fois déjà planté un couteau dans le dos... Il sera toujours votre ami, mais vous aurez alors perdu un cran dans l'estime qu'il vous porte et dans la façon dont il vous perçoit.

Sentimentalement... disons qu'il ne s'attache pas aussi facilement qu'au niveau de l'amitié. S'il a une grande facilité à s'entourer et à se faire des connaissances -et à approcher les filles, il faut bien le dire-, il a beaucoup plus de difficultés à s'éprendre sérieusement. Oh bien sur, il pourra se mettre en couple et même prendre gout à cette relation, tenir à la fille avec qui il sera mais de là à se considérer comme "amoureux", il y a un monde de différence. Il n'est pas le genre à lâcher des "Je t'aime" à tout va, pour lui ce mot à une véritable signification et il faudra vraiment que l'attachement soit solide pour qu'il l'utilise. Par contre, il traitera toujours ses copines comme des princesses, maître de la galanterie et du respect de la gente féminine... il est par exemple totalement incapable de frapper une femme, même avec une rose et corrigera sur le champ tout garçon qu'il surprendra à bafouer une fille, que cela soit verbalement ou physiquement.

Pour conclure, c'est un bon vivant qui aime sortir avec des amis, rigoler, boire et profiter des joies simple de la vie mais sachant également faire preuve de patience et de sérieux lorsque nécessaire. Il est d'ailleurs considéré par plusieurs personnes comme un garçon responsable, n'abusant jamais à l'excès des bonnes choses et pensant toujours à vérifier que ceux qui sont avec lui en font autant... Ce côté de sa personnalité ressors aussi au niveau scolaire puisque même s'il est souvent assez flemmard, il prends sur lui pour être attentif en cours et s'améliorer.

LOISIRS & INTÉRÊTS : Artiste dans l'âme, il aime créer, admirer, apprendre un peu plus chaque jours sur l'art et tous les domaines qui y sont rattachés de prêt ou de loin : le dessin, la peinture, la sculpture, le cinéma, la littérature, le théâtre, la musique... même la danse! Sa passion est sans borne lorsqu'il s'agit de mettre en forme quelque chose par le simple fait d'y penser et il s'atèle un peu plus à tout moment à maîtriser les formes d'expressions à sa portée.
Dans sa chambre, vous trouverez sans doute nombreux tableaux qu'il a composé, croquis qu'il a conçu, sa guitare posée sur son lit ou rangée dans son étuis mais aussi un nombre considérable de cd et de vynils qu'il écoute afin de trouver l'inspiration, car c'est là sa source première, pour lui les deux vont de paire. Niveau cinéma, vous constaterez bien vite que même s'il est très éclectique, il a une grande attirance pour les films d'horreur et/ou fantastique, pas parce qu'à tous les coups vous pouvez grâce à cela faire tomber les filles sous vos étreintes passionnées, bien que ça soit un bonus non négligeable, mais parce qu'il est attiré depuis longtemps déjà par ces univers sombres et mystérieux et les personnages tordus et malsains.

Par chance, ou peut-être grâce à ça en fait, la ville où est né et à grandit Jared est une importante métropole culturelle. Les musées y sont nombreux, l'industrie cinématographique mondialement reconnue. D'ailleurs, son cinéaste préféré est lui-même un néo-zélandais célèbre dont le studio est situé à Wellington. Il s'agit de Peter Jackson, le réalisateur -entre autre chose- de la trilogie du Seigneur des Anneaux. Il a put s'instruire énormément en évoluant dans cette ville pleine de ressources. Même la nuit, on peut toujours trouver quelque chose à faire ou un bar ou s'occuper à Wellington, il trouve ça très agréable.

En dehors des activités créatives, il aime beaucoup les parcs de loisirs, plus il y a d'attractions qui vous retournent la tête dans tous les sens avec des loopings, plus il appréciera, rien ne lui fait peur à ce niveau : chute libre, hauteur vertigineuse, vitesse affolante... tout ce qui peut lui faire avoir quelques sensations lui plait.
Niveau sport, on ne peut pas dire que ça soit son loisir premier, il ne pratique jamais avec beaucoup d'engouement et n'est pas fan d'une discipline particulière mais il lui arrive tout de même de montrer un peu d'enthousiasme pour quelques activités physiques comme le surf, le snowboard ou bien le basket et le rugby avec des amis. Il se débrouille aussi pas mal au billard, mais ça c'est plus une de ses techniques pour tenter de draguer qu'il a fini par développer... "attendez mademoiselle, laissez moi vous montrer comment on fait" tout en entourant le corps de la jeune fille... tout un programme. Ah si ! Il faut quand même avouer qu'il a tout de même un certain intérêt pour une équipe de rugby... Après tout, les All Blacks représentent avec classe sont pays, difficile d'y être réfractaire.

GOÛTS CULINAIRES : Comme pour beaucoup de jeunes gens de son âge, on peut trouver dans la liste des plats qu'il mange fréquemment la mal bouffe tel des fast-food, les pasta box ou les pizzas pas chères, cependant Jared préfère de loin la bonne cuisine à base de produits frais et si possible bios. Il aime beaucoup les saveurs sucrées-salées. Habitué aux plats fait maison de sa mère apprêtés avec soin et amour, il se régalera plus facilement de ce type de cuisine que de quelque chose préparé à la chaîne par quelques étudiants boutonneux dans le McDo du coin...
En bon néo-zélandais, il consomme beaucoup de produits de la mer, poissons, fruits de mer et coquillages font partie depuis petit de son éducation culinaire. Cela ne l'empêche pas cependant d'aimer tout autant la viande, par exemple il déguste souvent avec plaisir deux des plats les plus emblématique de la Nouvelle-Zélande : l’agneau au kiwi et au camembert ainsi que les cœurs de côtelettes à la gelée de groseille... il bave souvent rien que d'y songer.
Oh, aussi, ne vous étonnez pas si vous le trouvez de bon matin en train de mâchouiller quelque chose qui vous semble étranger dans ses tartines, il commence souvent sa journée avec l'une des deux pâtes à tartiner les plus courantes (et souvent adorées ou détestées) dans cette partie du monde. Relativement salées et à base de levure de bière, ces pâtes ne font en effet pas que des inconditionnels, surtout lorsque l'on ne connait pas.

GOÛTS MUSICAUX : Il n'est pas très difficile là dessus, il aime écouter des sons de tous horizons, tout pays. Bon, faut bien l'avouer le classique c'est pas trop son genre, même s'il ne grimacera pas pour autant d'en entendre, il ne sélectionnera pas de lui même ce types de rythmes pour figurer dans sa playlist... Dans le fond ce qu'il préfère lui, c'est les trucs qui bougent, genre le rock -que ça soit plus vieux comme Queen, The Who, Police, AC/CD, Metallica ou les Rolling Stones qu'actuel avec des petits jeunots qui se déchaînent sur scène- il écoute aussi pas mal de sons électroniques, genre Pendulum ou Skrillex avec de la drum'n'base ou de la dubstep. Ce qu'il apprécie là dedans, c'est bien souvent l'absence de paroles, c'est plus efficace pour se concentrer dans ce que l'on fait lorsque l'on est pas déconcentré à essayer de se souvenir des lyrics d'une musique que l'on écoute, juste le rythme lui suffit s'il est en pleine création... d'ailleurs, il écoute aussi pas mal de musiques de films. Il va même parfois jusqu'à se passer du rap américain, mais c'est déjà plus modérément. Il aime d'ailleurs bien Mike Shinoda, un des rares mecs qui à ses yeux arrive à mêler un peu des deux. Il a une belle collection de vynils, quand il se met à peindre il préfère écouter des musiques sur ce style de support s'il est seul dans sa bulle, maintenant s'il y a des gens autour de lui il optera pour un mp3 avec le son poussé à fond dans son casque dernier cris, histoire de ne perde aucune tonalité.

AFFINITÉS EN VRAC : Couleurs : Le Vert et le Rouge, des nuances complémentaires en peinture. ₪ Cours : Mathématiques ₪ Saison : Été ₪ Boisson : Soda & Bière

TALENT : Sans conteste son aptitude à peindre et à dessiner vient se placer loin devant tout. Il est très bon pour manier la peinture à l'huile, il l'utilisera bien plus facilement que l'acrylique ou la gouache même si ça ne l'empêche pas de s'y risquer de temps en temps, il ne s'en sors pas non plus si mal à l'aquarelle mais n'en utilise qu'assez peu en fait. Avec un crayon, il peut quasiment tout faire, des portraits aux paysages en passant par les personnages typés plus cartoons ou comics. Il ne se déplace jamais sans son carnet de croquis pour être certain de pouvoir gribouiller chaque fois que l'envie l'en prends.
A part égale, il est également très doué si on lui met une guitare dans les mains, d'ailleurs il fait partie d'un petit groupe avec quelques amis. Rien de bien redondant, mais "ça à de la gueule" comme il le dit.

En second plan, on le dit très doué pour animer la radio, c'est doute pour cela qu'il à grimpé les échelons jusqu'à être nommé à la tête de celle de MC. Entre sa voix entraînante, son comportement expressif et ses larges connaissances dans de vastes univers musicaux il a tracé son chemin rapidement. Aujourd'hui les élèves y sont de plus en plus habitués mais lorsqu'il a commencé en tant qu'animateur, beaucoup n'arrivaient pas à croire qu'il s'agissait de lui tellement le contraste entre sa personnalité et son apparent sérieux pouvait choquer.

DÉCRIVEZ VOTRE DON :
Il possède le don de pouvoir rendre les objets vivants, c'est à dire de leurs insuffler la capacité de marcher, penser, parler à la manière des êtres humains simplement par contact visuel. A noter : lors de ce "contact", ses yeux deviennent beaucoup plus sombres que d'ordinaire et ont plutôt une teinte rougeâtre, voir ocre.

Jared a découvert très tôt qu'il était capable de donner vie à de simples objets. Ainsi, tout petit déjà il s'amusait comme un fou avec ses peluches qui au grand étonnement de ses parents se mettaient à se mouvoir et à parler d'elles-même, sans piles ou mécanismes quelconques. Ils s’empressèrent donc d'apprendre à leur fils qu'il n'était pas bon de faire cela en public, qu'il devait garder pour lui-même ce don très cocasse et ne pas le faire partager aux autres personnes de peur que des gens mal intentionnés n'en fasse l'objet d’expérimentations en laboratoire.

• MAÎTRISE : Pratiquant depuis l'enfance, il a acquis une bonne maîtrise de celui-ci, ce qui ne l'empêche pas cependant d'avoir quelques limites à ses capacités. Il lui est par exemple beaucoup plus facile de rendre animés de petits objets que des gros car s'il a un très bon contrôle d'un objet comme une peluche, il lui sera beaucoup plus difficile de soumettre à sa volonté une armure qui n'en fera qu'à sa tête et pourra même se montrer violente envers lui et les autres. Evidemment, cela ne veux pas dire que les petits objets sont esclaves de son bon vouloir, juste qu'elles se montreront beaucoup plus dociles envers lui, voir même reconnaissantes de cette vivacité offerte. Qui plus est, il est restreint à ne manipuler qu'un certain nombre d'objet à la fois, plus il tentera d'en vivifier, moins bonne sera son emprise sur eux.

► WELCOME TO THE SECRET GARDEN

votre personnage fait partie du clan : Chuusei
votre personnage a toujours cette chanson en tête : Radioactive by Imagine Dragons
votre personnage pratique ce sport : Surf, Snowboard, Basket, Rugby
votre personnage a une peur bleue de : manquer d'inspiration, ne plus arriver à créer.
votre personnage se décrirait comme : Un gentil bad boy
votre personnage aime faire ceci pour passer le temps : Dessiner, peindre, jouer de la guitare, écouter de la musique.

► 'CAUSE « LIFE » BEGINS BY YOUR NAME


Jared est né à Wellington, une ville située sur l'île nord de la Nouvelle-Zélande. Sa mère Hélène Everies (de son nom complet Hélène Olivia Patricia Everies) lui donna naissance au terme de sa grossesse, un 25 mai après environ 9 heures de travail très éprouvantes, soutenue par la présence de son mari Neil Yorke, le père de l'être qu'elle était en train de faire naître. Comme de coutume dans la famille maternelle, ils optèrent pour un nom qui en fonction des initiales donnerait un court mot qui, ils l'espéraient, devrait avoir une influence dans la vie de l'enfant. Hélène elle, avait hérité du mot "espoir" (Hope), et décida finalement que celui de son bébé serait Jared Ozz Yorke, ce qui formerait "Joie" (Joy). Certes, cette tradition pouvait sembler ridicule mais il en était ainsi depuis des générations chez les Everies et Neil Yorke s'y plia facilement, trouvant ça assez cocasse et original, dans le fond.

« Tu restes bien ici avec Chris mon chéri, maman revient dans une heure environ, on ira acheter une glace après si tu as été sage. »

Cette phrase, il avait dû l'entendre une bonne centaine de fois déjà. Oh bien sur avec quelques variantes au niveau de l'heure ou de la récompense, mais ça en revenait bien souvent au même résultat... Lui, assis sur une chaise de la cafétéria du musée où sa mère travaillait, chaperonné par le gérant de celle-ci qui à force du temps se comportait presque comme un oncle pour le petit, lui servant des boissons sucrées lorsqu'il patientait assis là, déposant une petite boite de crayon de couleur et quelques feuilles pour l'aider à faire passer le temps de façon plus récréative pour l'enfant qu'il était.
Du haut de ses 7ans, on ne pouvait nier que le gamin était déjà plein de ressource : loin des bonhommes allumettes multicolore que réalisent les autres enfants de son âge, il semble avoir déjà une bonne idée des formes, des couleurs et de la façon la plus judicieuse de les assembler. Parfois, il lui arrive de s'éclipser du réfectoire bondé pour se balader dans les allées du musée, admirant avec une innocence touchante les tableaux de grands maîtres accrochés aux murs affichant un air émerveillé. Il n'était pas rare à l'époque que sa mère, traversant les couloirs pour aller d'une partie à l'autre du bâtiment afin d'y donner des instructions, tombe sur son fils assis calmement face à un tableau qu'il fixait avec passion, tentant parfois même de reproduire à sa manière certains avec ses quelques crayons et le papier chiffonné qu'il avait eu un peu plus tôt par le biais de christopher.

Parallèlement à cela, Jared était en train de développer un second don que personne n'avait encore perçu, soit trop persuadés qu'il s'agissait de l'imagination de l'enfant ou de jouets particulièrement évolués... Parfois, alors qu'il s'amusait avec une peluche ou des soldats de plomb, on aurait pu jurer qu'ils se mettaient à se mouvoir seuls, sans l'aide du petit garçon qui riait aux éclats en les regardant faire...
C'est son père le premier qui remarqua sa particularité un jour, alors qu'il allait dans sa chambre pour le convier à venir dîner... il entendit à travers la porte de multiples voix et poussa celle-ci légèrement afin d'observer dans la plus grande discrétion ce qu'il se passait à l'intérieur de la pièce. L'ours en peluche qu'il avait eu de sa grand mère maternelle était debout, à l'opposé de l'endroit où se trouvait Jared dans sa chambre et tentait difficilement de grimper par ses propres moyens sur une malle au bout du lit, suppliant le bout-de-chou de venir l'aider à y parvenir tendis qu'une voiture téléguidée tournait en rond comme une folle dans la pièce et que le coffre à jouet complet semblait être sur le point d'exploser, de multiples voix s'en échappant dans des supplices qui paraissaient indiquer que des personnes tentaient d'en échapper.
Estomaqué, Neil se décida au bout de quelques minutes à interrompre cet étrange petit manège en pénétrant dans la chambre, sous le regard inquiet du petit Jared qui avait à cette époque 9 ans depuis à peine quelques semaines et était donc déjà pleinement conscient que ce qu'il se passait ici c'était pas réellement naturel, qu'il était capable par la volonté de faire ce que d'autres autour de lui ne pouvait réaliser même dans leurs rêves les plus fous...
Jusqu'ici, personne ne s'était jamais inquiété de la vivacité de ses jouets, ni les enfants qu'il côtoyait, ni la maîtresse d'école.
Il lu dans le regard de son père que ce à quoi il venait d'assister ne trouvait pour lui pas d'explications. Axel, sa peluche lion -qui avait hérité de ce pseudonyme en l'hommage de son grand père qu'il n'avait pas connu- cessa de tenter d'escalader la boite à jouet devenue totalement silencieuse mais ne s'arrêta pas de mouvoir pour autant, rejoignant en plusieurs enjambées son petit maître afin de se dissimuler dans son dos.

« Joy » appela dans un murmure son père, le regard interrogateur « Est ce que... C'est toi qui fait ça? » il n'avait pas l'air fâché, juste un peu inquiet et totalement déconcerté par l'étrangeté de la situation. Jared resta silencieux, se contentant d’acquiescer d'un geste de la tête. « Depuis longtemps? » de nouveau, l'enfant secoua la tête positivement. Il ne se souvenait pas très bien, mais il savait qu'aussi loin que remontait ses souvenirs, il lui était arrivé parfois de voir quelques objets réagir lorsqu'il était en colère ou très triste, bien qu'il ne parvenait à le faire de son bon vouloir que depuis peu de temps, en fait. Neil resta silencieux un moment, fixant son fils dans une moue indiquant qu'il réfléchissait, ses yeux cherchant parfois axel qui petit à petit se montrait un peu moins timide, se blottissant dans les bras de Jared. Ne les voyant pas revenir, helena fini par monter elle même les rejoindre, se demandant ce qui pouvait ainsi les retenir. Pendant plusieurs minutes, Neil s’entretint avec elle dans un coin de la pièce, alors qu'elle jetait parfois quelques regards inquiets par dessus son épaule vers la petite prunelle de ses yeux qui patientait en discutant lui aussi avec son ourson. Contrairement à son mari, helena n'eu pas l'air aussi étonnée par le don insolite que semblait posséder son fils, elle paraissait même y avoir été préparée. A demi-mots, elle confia à son mari que la curieuse coutume liée aux prénoms n'était pas la seule chose anormale que sa famille passait de génération en génération... et que si elle même n'avait rien d'exceptionnel, on pouvait cependant retracer quelques aptitudes étonnantes dans son arbre généalogique mais qu'elle avait toujours prit ça comme une fable que sa mère lui racontait pour l'émerveiller avant de la mettre au lit. Ils parvinrent finalement à la même conclusion : quoi qu'il pouvait se passer, ils devraient être en mesure de dissimuler ce que Jared était capable de faire, de le protéger. Ils discutèrent donc avec lui, essayèrent de lui inculquer qu'il devait être prudent et ne pas montrer aux personnes extérieure au cercle familial qu'il était en mesure d'animer des objets...

Quelques mois après cet incident, des représentants vinrent frapper à la porte de la maisonnée dans laquelle était installée depuis toujours la petit famille. Helena les invita à entrer et écouta avec attention la proposition qu'ils venaient faire aux parents : emmener leur précieux petit trésor loin de l'île sur laquelle il avait grandit pour que dans une école spécialisée aux personnes ayant un don, il puisse développer et contrôler ses pouvoirs extraordinaire qu'il avait développé... La décision fut déchirante. Ils ne purent répondre tout de suite, promettant d'y réfléchir et de faire parvenir leur réponse par la suite... Ils savaient qu'il était plus sage pour le bien de Jared d'évoluer dans un environnement où il serait compris, accepté tel qu'il était sans aucun risque mais... l'éloignement n'était au goût des parents, inquiets de ne pouvoir veiller sur leur seul fils. Après de longues discutions, ils finirent par abdiquer pour le bien de l'enfant et lui expliquèrent pourquoi ils devaient s'en séparer de la sorte, l'envoyer si loin de sa patrie... bien qu'il reviendrait pour les vacances, mais tout de même.

L'arrivée à SeaSide fut assez difficile pour Jared. Depuis petit, il avait toujours été ce genre d'enfant un peu fragile qui se précipitait dans la jupe de sa mère au moindre incident mais cette séparation lui fut au final plutôt bénéfique car il put apprendre à développer l'indépendance qui lui faisait cruellement défaut. Il avait dix ans à l'époque, accompagné d'Axel qu'il ne lâchait jamais -et qui profitait du don de l'enfant depuis que celui-ci avait 5ans sans que personne ne s'en soit réellement rendu compte- il entama ses études avec une appréhension qui ne se dissipa qu'au bout des premiers mois écoulés. Une fois celle-ci enfin disparu, on put alors constater un changement radical dans le comportement du gamin, une évolution constante qui le rendit de moins en moins renfermé, de plus en plus turbulent. Oh, bien sûr dans le bon sens du terme : aucun risque qu'il ne devienne un délinquant précoce non, mais il apparu qu'il avait de plus en plus de facilité à se faire des amis et à participer aux activités de groupe dont il se tenait à l'écart à son arrivée.

12ans, ou les prémisses de l'adolescence : à présent Jared n'avait plus rien à voir avec le petit garçon timide aux cheveux en brosse qui était arrivé à MC deux ans avant ça. Il était sérieux en cours, éveillé en dehors et semblait s'intéresser à beaucoup de choses. Ici, il avait apprit que son don faisait partie de lui, qu'il lui était possible par la simple volonté de rendre vivante tout objet qu'il pouvait regarder même s'il avait des limites encore bien tracée : à l'époque, il lui était impossible sauf dans des cas exceptionnels d'être capable de vivants plus de 3 objets de petite taille à la fois, quant aux gros... une armoire aurait à coup sûr voulu l'écraser s'il avait tenté de la rendre vivante. Dès qu'il tentait d'imposer sa volonté à un objet plus imposant qu'il ne l'était, celui-ci se montrait d'une incroyable agressivité envers quiconque tentait de communiquer avec lui.

Dès son entrée en 3ème, il fit la demande pour rejoindre la Radio de l'école. Il suivait déjà les cours d'arts plastiques depuis son premier, ce qui d'ailleurs lui plaisait énormément car il avait toujours eu cette attirance presque naturelle pour les arts, mais pour la radio ce fut autre chose. Presque un caprice d'adolescent, une décision irréfléchie d'un jeune homme en pleine recherche de lui même. Il écoutait à l'époque de plus en plus de musique et ce choix le frappa alors qu'il passait devant une affiche annonçant qu'ils recherchaient un nouvel animateur... Il se sentit directement à l'aise dans ce rôle et il y fut étonnamment adroit. Même s'il avait déjà prouvé avant cela qu'il n'était plus aussi introverti que lorsqu'il avait 9ans, il développa encore davantage de confiance en lui placé derrière un micro et même ses amis les plus proches furent surpris de l'entendre si détendu lorsqu'il s’adressait aux élèves. Il gravit les échelons, petit à petit jusqu'à être même une personne de confiance dans ce domaine.

Enfin vint le début de l'âge adulte... Il commença à 17ans à avoir des relations un peu plus sérieuses avec les filles, à se montrer plus mature et appliqué dans ses études... Son pouvoir avait encore augmenté, sans pour autant être à son apogée, il pouvait désormais maîtriser une dizaine de petits objets à la fois -sans compter Axel qui lui n'avait jamais plus reprit sa simple apparence de peluche, cela faisait quasiment 12ans que le nounours était animé- et pouvait même par moment se permettre de tenter l'expérience sur de plus gros objectifs sans que ceux-ci ne se mettent à avoir le comportement de psychopathes... Pour fêter sa majorité (du moins dans son pays natal), l'été de ses 18ans, lui et ses amis firent une fête monumentale sur une plage néo-zélandaise ce soir là, il ne l'oubliera surement jamais... et nous en arrivons a à peine quelques mois plus tard, aujourd'hui alors que sa vie suis son cours dans cette école atypique...


Comment avez-vous découvert le forum ? J'ai des relations haut placées.
Code du Règlement : Snowflake
Votre Avatar : Hwi-gang (Teen Spirit), Gadara (Nheira) et le mec à longs cheveux noirs de Audreydutroux
Une remarque ? Nop °°
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seaside College
Je vois tout, j'entends tout, je sais tout.


Seaside College a commenté le 07.11.12 22:40
MESSAGES : 57
J'AIME : 0
INSCRIS LE : 12/07/2010

Bienvenue !!!!!!!!

Alors. J'ai déjà commenté cette fiche auparavant : j'admire tout le travail que tu as mis sur cette présentation et je suis aussi rassuré que tu aies pu remettre la main dessus. Vraiment, on espère que tu t'amuseras bien ici et n'hésite pas à mettre de ton grain de sel au forum, parce que tu es, selon nous, une personne avec des qualités indéniables et au talent extraordinaire :)

Tu es donc validé, Jaja.

(Ren)
Revenir en haut Aller en bas
 

Jared Ozz Yorke ¤ A false Joy is usually preferable to a true Sadness.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-