S E I R A ✖ Quand le diable se masque de pureté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Seira Ewalt


Seira Ewalt a commenté le 01.11.12 16:24
MESSAGES : 32
J'AIME : 4
INSCRIS LE : 28/10/2012
AGE : 22
I AM ALSO : An beautiful doll
TELL ME MORE : I love Schwepps
YOU PLAY...? : Patinage artistique, badminton, chant.

Seira Ewalt

SURNOM : Sara
ÂGE : 17 ans
DATE DE NAISSANCE : 26 Octobre
SEXE : Féminin
SIGNE ASTROLOGIQUE : Scorpion 
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle

► WHATCHA NEED TO KNOW

STYLE VESTIMENTAIRE : Seira est du style fille sage à la mode. Avec des pull over col clodine, des derbies caramel et vernis, une jupe légèrement élargie aux pointes. Seira ne connaît pas la sensation de Has Been de la mode, elle se sait au point sur le sujet et jamais on ne la verra porter deux fois le même vêtement. Elle peut se permettre de changer toutes les heures de chaussures comme de chemise, d'aller trente-six fois chez le coiffeur en deux heures et de râler sur son vernis mal fait. On peut qualifier Seira avec une phrase : "Les gens rigole de la mode passée mais suivent religieusement la nouvelle."
SIGNE PARTICULIER : Des cheveux roses. Oui rose, un problème avec cette couleur ? Elle est très en vogue et lui va bien mieux que n'importe quel brun, châtain ou blond. Ah oui, elle a aussi les yeux rouges. Bien mieux qu'un bleu terne ou un noir gris. Non, les yeux rouges, c'est tellement plus original.
CARACTÈRE : Seira est à la fois l'adorable jeune femme serviable et la petite peste de service. Constamment en recherche de savoir et de notoriété, elle ne cesse d'aller et venir dans les clans, s'entendant parfaitement avec tout le monde et pour cause, elle est l'amie que tout le monde veut et plus particulièrement celle dont rêve chacune des personnes présentes à Seaside. Parce qu'elle peut être la psychologue dévouée d'un tel comme la copine qui parle mode d'une autre. Parce que Seira est passée maître dans l'art d'espionner et de manipuler, elle est capable du meilleur, comme du pire. Et surtout du pire ; langue de vipère, elle ne se gênera pas pour descendre le camarade qui lui a confié quelques instants plus tôt le terrible secret de sa culotte mouillée jusqu'à son entrée à Seaside. Et bien sûr, jamais il ne saura qu'elle est à l'origine de son mal être, puisqu'elle s'en sortira toujours en prétextant de l'avoir révélé à personne mais que quelqu'un avait dû les espionner. Et comme Seira est la gentille fille que tout le monde aime, on n'ira jamais chercher plus loin, on dira toujours que c'est quelqu'un d'autre. 

C'est une femme courageuse aussi. Aucune personne dans le monde n'irait espionner ses pairs pour pouvoir monter plus haut dans la hiérarchie qui s'est progressivement installée dans l'académie. Personne n'irait jusqu'à insulter de face et toujours faire en sorte que l'on accuse son voisin. En fait si, tout le monde le fait. Mais avec elle, c'est autre chose. Un niveau bien plus élevé, bien plus compliqué que seuls certaines personnes au sein de l'académie peuvent prétendre atteindre. Parce que beaucoup on apprit sur le tas, en entrant dans un clan ou en ayant marre de subir les railleries des autres sans pouvoir identifier l'auteur de ces calomnies, parce qu'ils en avaient ras-le-bol de toujours se faire avoir sans pouvoir riposter. Alors que l'allemande, elle, elle s'entraîne depuis sa venue au monde. Ses premiers pleurs étaient pour son père qui ne voulait pas lui offrir la peluche dans la vitrine, alors qu'elle ne savait même pas parler. Son premier sourire a été pour cette gentille dame qui passait par là avec un sac de bonbons. Seira connaît tout du métier, peu de gens rivalisent avec elle et ceux qui en sont capables ont été éduqués comme elle. 

Et quand c'est à son tour de se faire dénigrer, quand c'est sur elle que les doigts sont pointés, elle se venge. Et ça aussi elle sait bien le faire, encore mieux que de manipuler. Celui qui a osé encrassé sa réputation s'en prend tellement cher qu'à l'avenir, il ne s'y risquera plus du tout et encore, s'il est encore mentalement stable. Un parfait diable masqué par une peau blanche et un sourire à en faire fondre Satan lui-même. On ne la piège pas, on ne la lui fait pas ; et pourtant derrière tout cela se terre l'enfant qui aurait tant aimé connaître la vie. Cette vie simple et fait de rien que tant de monde apprécie mais que peu de personne connaît. Elle aimerait aussi être aimée pour ce qu'elle est réellement et non celle qu'elle prêtant être. Ce serait à la fois une victoire sur la vie - sa vie - et un gros fuck pour ceux qui n'ont jamais voulu croire en elle. 
Mais bon, pour l'instant on préfère la garder comme elle est, elle s'y plaît dans ce masque de jeune fille en fleur parfaite. Alors elle continuera. Pour avoir encore plus que ce qu'elle n'a déjà.
DÉCRIVEZ VOTRE DON :
Spoiler:
 
CCC ( Contrôle et Création de Cristaux ) ▬ En somme, on l'appelle la princesse des glaces. Même si ce qu'elle créé, ce sont des cristaux de couleur plus ou moins violet, on préfère appeler ça des morceaux de glace. 
Elle ne touche jamais ses cristaux lorsqu'elle les crée - au creux de ses mains, non, elle fait mieux : elle exerce une sorte de lévitation et les balance n'importe où. Elle ne possède pas la précision d'un aigle, c'est pourquoi il faut toujours faire attention quand elle commence à user de ce don. Ce qui est bien aussi, c'est qu'une fois en contact avec quelque chose ( sol, humain, objet, grand-mère du quartier ) elle peut faire "grandir" ses cristaux : ils deviennent alors légion et couvrent une énorme surface ne pouvant dépasser le kilomètre carré - ce qui est déjà énorme.  Et Seira peut aussi jouer la peste en faisant grandir ses cristaux sur un truc qui n'a pas été à la base touché par cela pour en faire une cible ( imaginez juste qu'on pose un vase recouvert de cristaux sur une table normal ; si Seira le veut, elle peut développer ses cristaux jusqu'aux pieds de la table ).
Une chose aussi : ces cristaux ne sont pas invincibles et sont "cassables" ; on peut marcher dessus en entendant un bruit cristallin nous indiquant que le cristal se brise. Et quand le cristal qui a recouvert quelque chose se brise en plusieurs morceaux, il est définitivement perdu ( comme de la véritable glace qui aurait abritée un poisson : si la glace se brise ; alors le poisson aussi ). 

► WELCOME TO THE SECRET GARDEN

votre personnage fait partie du clan : GIZENSHA 偽善者 ; parce que ce monde n'est pas celui que tout le monde pense.
votre personnage a toujours cette chanson en tête : Skip the use - Ghost
votre personnage pratique ce sport : Patinage artistique, badminton.
votre personnage a une peur bleue de : Se retrouver nez à nez avec une araignée plus grosse qu'un petit pois.
votre personnage se décrirait comme : Une fille de bonne famille mais qui adore manipuler les gens.
votre personnage aime faire ceci pour passer le temps : Lire, écrire, patiner, jouer aux échecs, faire du shopping, chanter.

► 'CAUSE « LIFE » BEGINS BY YOUR NAME

    « Quelle ironie... Elle qui n'existait pour personne doit désormais exister pour quelqu'un... »
C'etait ce qu'on disait de Liesa. Le plus souvent, on ne faisait que la regarder avec une pointe de pitié et la laissait passer lorsqu'elle et son ventre rond s'avançait dans l'allée donnant à la salle à manger principale. Liesa n'a pas été chanceuse et en subit les conséquences à ses seize ans, alors qu'elle entrait à peine à l'université. Son intelligence ne pu la sortir de là, elle était condamnée à porter l'enfant d'un homme qui l'avait rejeté, elle et son sourire timide. 
Pourtant on pouvait la considérer comme un parti parfait pour n'importe qui. Issue d'une noble famille allemande, ayant reçue une éducation similaire à celle que l'on faisait subir aux filles de la noblesse du XIXème siècle, elle était non seulement docile et serviable mais en plus de tout cela, elle était surdouée. Au point même que le président du Länder lui avait permis - ce qui était chose rare - d'entrer à l'université à ses seize ans à peine. Sa famille, pourtant absente tout le long de sa courte vie, fut plus que ravie de voir son héritière gravir les échelons à cette vitesse et avec l'approbation de l'État même.  

Mais sa malchance en décida autrement et, alors que la jeune fille se préparait aux nombreuses réceptions lui faisant honneur, elle rencontra ce garçon aux cheveux brun et au yeux d'un rouge fascinant. Elle sortait de ses cours du soir, seule, ne se sentant pas d'attendre deux heures dans la voiture alors que les bouchons se faisaient de plus en plus nombreux et longs. Elle se mit à marcher, et, au tournant du parc qui jonchait son école, croisa cet homme au sourire mystérieux et à l'aura si attirante. Il était étudiant en art, se rendant à son job de nuit pour pouvoir se payer les dites études. Vingts ans et vacciné, fort beau, ce fut la première fois que la pure Liesa succomba à un être pour la nuit. Cette même nuit où elle se laissa corps et âme - mais surtout corps - à cet amant nouvellement trouvé et aimé. 
Leur histoire dura deux semaines, le temps qu'elle découvre que le job de nuit de son petit-ami était lié à la prostitution. Elle ne supporta pas de savoir son homme dans les bras d'une autre qu'elle, et finit par lui promettre de lui donner la somme dont il avait besoin pour vivre aisément jusqu'à ce qu'il termine ses études. Ce qu'elle fit. Le jour suivant, il l'abandonna, quittant la ville et cette jeune fille qu'il mit enceinte. 

Depuis sa petite enfance déjà, Liesa était abandonnée par tous. Ses parents, trop occupés par leur travail et leurs amants, ne voulurent pas s'occuper de leur fille aînée et laissa ce travail à une nourrice bien aigrie qui elle-même ne s'occupait pas de l'enfant. Quand elle eut son petit-frère, elle pensait enfin pouvoir avoir un peu d'attention, mais c'était sans compter sa timidité. Jusqu'à ses dix ans, elle posa un regard sur tout et tout le monde sans que ce regard ne soit retourné. Après ça, quand elle alla à l'école ce fut pareil. Toujours ignorée et seule. Alors quand elle rentra chez elle un soir, l'air vide et les yeux mouillés, ses parents et son frère se demandèrent ce qu'il s'était passé. Plus tard, en voyant le ventre de leur fille pointer le bout de son nez, ils comprirent, mais ne firent rien pour remédier à la situation ou encore la consoler. Son frère, l'enfant gâté, ne chercha pas à savoir, se moquant presque du poids de son aînée qui, de jour en jour, ne voyait que son enfant grandir petit à petit. 
Ses parents lui promirent de l'aider financièrement mais que cet enfant ne pourrait être héritier. Ils la marièrent à un riche notaire d'une vingtaine d'années, qui changea l'avenir de l'enfant ; ne pouvant en avoir lui, il décréta que son futur bel-enfant n'aurait pas la fortune et le titre des parents de sa femme mais qu'il aura au moins les siens. Le jour de l'accouchement, Liesa mourut en donnant naissance à la plus belle fille que Leonhard n'ait jamais vu. Ce dernier aimant les enfants et ayant aimé Liesa, aima ce bout de chair comme sa propre progéniture et l'éleva loin de la traditionnelle éducation à la noble que lui-même avait reçu. 

❀ ❀ ❀ ❀ ❀

Seira. Il la nomma ainsi en souvenir de sa grand-mère aimante et espérait que sa fille - il la considérait comme cela - en serait tout autant. Dès son arrivée dans son manoir, Seira eut tout ce que n'importe quel nouveau-né désirait. Une superbe chambre aussi grande qu'une maison pour famille de quatre personnes, des peluches et jouets à profusion et un père complètement gaga. Gâtée dès ses premières heures, Seira ne connut la solitude et l'abandon comme sa mère, elle ne le pouvait pas. Pas avec toute l'attention que son père lui apportait. Alors quand elle eut l'âge où la conscience s'éveillait - environ dix mois - elle sut quoi faire pour appâter son papa adoré. 
Tout ce qu'elle voulait, elle l'avait. Par de simples larmes qui ruisselaient sur ses joues de porcelaine à chaque réponse négative de la part de son entourage. Le pire était quand elle commença à parler, quand elle prononça "papa" devant son beau-père. Il succomba littéralement au charme de ce bébé qui ne laissait indifférent personne. À partir de là, elle commença sans se rendre compte la manipulation. La vrai, celle qu'elle pouvait contrôler. 

À deux ans, alors que mademoiselle jouait tranquillement à la poupée avec une "amie", cette dernière, encore plus peste que Seira à l'époque osa critiquer son superbe papier peint Pikachu. Conséquence, la poupée de l'amie fut attrapée par la jeune Ewalt et avant même d'avoir pu lui briser le cou, l'objet fut "cristallisé". Entièrement. Et se brisa quelques secondes plus tard sous les yeux ébahis de la petite blonde qui pleura en réclamant sa maman. Seira non plus ne comprit pas et pleura à son tour, faisant accourir tout le personnel alentour. Le soir même, alors qu'elle conta sa mésaventure, son père devient blême et pour la première fois de sa vie, ne dit pas bonne nuit à sa fille. 

Il redevint normal le lendemain mais jamais plus il ne parla de la cristallisation de la poupée. Même si ce phénomène de répétait de plus en plus dans le manoir, alors que Seira grandissait et prenait de plus en plus de précaution pour ne rien casser, elle apprit également à maîtriser peu à peu ce pouvoir si "jolie et mignon" qu'elle commençait à aimer. Les années passèrent, le petit enfant devint petite fille puis jeune adolescente. Douze ans. Son père lui répétait souvent qu'il ne voyait pas le temps passer et que pour lui, elle était toujours ce petit bébé qu'il tenait dans ses bras pour lui donner le biberon. Il n'a gâtait encore plus, lui offrant vêtements et chaussures, argent et voiture. Et quand un soir il rentra avec une énième robe de marque avec sept zéro après le chiffre, il la surprit en train d'user de son don sur le chien des voisins qui aboyait sans cesse. Cessant de croire que sa fille adorée allait oublier ces cristaux, il tenta de lui expliquer l'origine de tout cela avec des mots simples, bien qu'elle était bien assez intelligente pour comprendre avec des mots savants - l'avantage d'avoir un patrimoine génétique de surdoué.
Ce n'est qu'après maintes explications et questions que Seira se rendit compte de sa puissance. Elle était une sorte de mutante dû aux expériences faites sur l'un de ses grands-parents, son beau-père lui-même ayant eut une grand-mère qui a transmit ce gêne à son fils et à son petit-fils. La jeune fille continua d'utiliser son don pour s'amuser ou simplement se défendre, sachant comment s'en servir pour avoir ce qu'elle voulait. Son père lui promit encore plus de choses, surtout quand elle lui annonça son intention de quitter le foyer pour aller en internat. Lui ne voulait pas mais sa fille chérie, si. Pour voir des gens comme elle, pour pouvoir s'amuser encore plus et surtout pour qu'elle puisse contrôler ses cristaux parfaitement. Il finit par céder et c'est à 14 ans qu'elle intégra Seaside College. 

Aujourd'hui, c'est l'une des filles les plus aimée de l'académie. Pour cause elle sait tellement bien jouer l'hypocrite et manipuler qu'elle est devenue l'amie parfaite sur mesure pour chacun. Ses débuts ont été durs, surtout sans les cadeaux quotidiens de son papa. Mais au final, elle ne le regrette absolument pas, dans un an, elle pourrait enfin le revoir et être au dessus du monde. De son monde.


Comment avez-vous découvert le forum ? : *vole librement vers msn*
Code du Règlement : Snowflake
Votre Avatar : Yuzuriha Inori/Ouma Mana
Une remarque ? : Un kiwi n'a pas de trognon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seira Ewalt


Seira Ewalt a commenté le 03.11.12 11:40
MESSAGES : 32
J'AIME : 4
INSCRIS LE : 28/10/2012
AGE : 22
I AM ALSO : An beautiful doll
TELL ME MORE : I love Schwepps
YOU PLAY...? : Patinage artistique, badminton, chant.

    Coucou o/ j'ai fini ma fiche ~ Je peux avoir des bonbons ? *^*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shun Nonogaki
▲ By Myself ▲


Shun Nonogaki a commenté le 03.11.12 19:29

MESSAGES : 141
J'AIME : 10
INSCRIS LE : 06/09/2010
AGE : 24
I AM ALSO : An asshole.
TELL ME MORE : Compte pas sur moi pour t'en dire plus sur ma pomme, hein.
YOU PLAY...? : Ça t'regarde réellement ? Ksh. De la base, quand j'ai rien a faire et en cours, je joue au baseball. That's it.

Pas de bonbon !
Non je blague, oui tu peux en avoir. Donc, une jolie fiche que voilà mais, est-ce réellement une surprise ? Non, tu sais toujours faire de merveilleuse fiche et c'est toujours un plaisir de les lire et de voir ce que tu offres à nos yeux et imagination ! Du coup, je ne vois pas pourquoi tu ne serais pas validé mademoiselle.

Validé, bon jeu à toi.
*Donne des bonbons*



Nobody said it was easy,
Oh it's such a shame for us to part.
Nobody said it was easy,
No one ever said it would be so hard.
• THE SCIENTIST
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seira Ewalt


Seira Ewalt a commenté le 04.11.12 11:02
MESSAGES : 32
J'AIME : 4
INSCRIS LE : 28/10/2012
AGE : 22
I AM ALSO : An beautiful doll
TELL ME MORE : I love Schwepps
YOU PLAY...? : Patinage artistique, badminton, chant.

    OUAIIIIS VALIDÉE \o/
    Merci bigbro <3 *mange les bonbons*
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé a commenté le

Revenir en haut Aller en bas
 

S E I R A ✖ Quand le diable se masque de pureté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-