Tyren Ω God doesnt exist ; it's why i'm gonna be God.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Tyren Shepard
✖ Le p'tit REN au nez rouge ✖


Tyren Shepard a commenté le 28.10.12 19:00
MESSAGES : 69
J'AIME : 0
INSCRIS LE : 13/07/2010
AGE : 24
I AM ALSO : WTF.
TELL ME MORE : ¦)
YOU PLAY...? : Euh.

Tyren Shepard

SURNOM : Ren / Dieu / Crâne de Gazon.
ÂGE : 18 ans.
DATE DE NAISSANCE : 28 octobre.
SEXE : Masculin.
SIGNE ASTROLOGIQUE : Scorpion.
ORIENTATION SEXUELLE : Lux.

► WHATCHA NEED TO KNOW

STYLE VESTIMENTAIRE : Des vêtements.
SIGNE PARTICULIER : Cicatrice à l’œil gauche.

CARACTÈRE : Tyren n'est pas quelqu'un que l'on déteste facilement. C'est peut-être parce qu'il possède une grande confiance en lui. Il a des opinions auxquels il tient énormément et personne ne pourrait l'en détacher. On remarquera qu'il est le plus souvent quelqu'un d'attentif, de sympathique qui admet facilement ses torts et considère souvent tout le monde comme des amis potentiels. Il est possible qu'il n'aime pas certaines personnes, mais ce sera toujours pour de bonnes raisons (ou, en fait, des raisons tout court.) Il parle peu, il n'est pas non plus celui qui prendra le plus de place, mais il sait très bien se tailler une place de choix parmi les autres. Même s'il s'adresse aux autres avec calme, ce type sait aussi très aisément faire le pitre. Il a un humour assez pourri, même que la plupart du temps ce n'est même pas drôle, mais c'est tout ce je-m'en-foutisme chez lui qui construit son charme. En effet, lorsque vous le voyez afficher ce petit sourire en coin et balancer une remarque blasée, vous êtes déjà sous le charme de sa personnalité ouverte aux autres et sans tracas.

Il n'est pas faux de croire que Ren n'est pas le garçon le plus intelligent qui soit. Souvent, il fait preuve de stupidité (surtout en ce qui concerne les choses courantes de la vie.) C'est parfois à se demander s'il n'a pas passé son enfance en ermite pour être aussi étrange. Il a d'ailleurs un sens de l'orientation merdique et si vous avez la chance de discuter avec lui, vous remarquerez vite qu'il se fiche un peu des joutes verbales et clos souvent celles-ci par une phrase qui en dit long sur son indifférence. Il est pourtant assez gentil et beaucoup de personnes l'ont, un jour, considéré comme un grand-frère, car il est très attentif aux besoins des autres et parce qu'il tend la main à tout ceux qui en ont besoin.

Sa maîtrise de soi est assez importante. Il n'est pas très impulsif au niveau de la colère, mais s'il remarque que quelque chose se passe, il réagira souvent très vite et sur un coup de tête. C'est que Tyren est très intuitif. Il laisse le hasard faire les choses et ça porte très souvent fruit.

Vous remarquerez également que Tyren est ami avec un grand nombre de personnes. Celles-ci sont toutes plus différentes les unes que les autres et lui ne s'en soucie pas. Il aime bien la diversité et il considère que chaque personne peut camper en elle quelque chose de bien. Ce qu'il trouve important, c'est de situer le cœur d'une personne et l'honneur qu'il contient. Si quelqu'un se met trop souvent dans l'embarras et n'est pas capable de l'admettre, ça le découragera très vite et il préférera ne pas se lier à ce genre de personnes qu'il juge assez « cas désespéré. »

Sinon, il est également très chaleureux. Si vous lui quémandez un câlin ou si vous avez envie de prendre son dos comme transport, il vous laissera sans doute faire (non pas sans une petite grimace, toutefois, selon la personne concernée par la pulsion.) Il semble plus mature que les autres pour son âge, en fait ce n'est pas tout à fait vrai comme il sort souvent des réflexions assez enfantines (ou d'autres diraient « typiquement masculines. ») mais contrairement à d'autres, il sait souvent être la personne qui sera médiatrice d'une situation ou qui fera office de pilier.

Un point important chez lui est son incomparable paresse. Il sait s'endormir un peu partout à n'importe quel moment et cela simplement parce que son énergie se vide très rapidement et qu'il doit en emmagasiner plus que les autres. C'est probablement devenu un running gag dans l'institut de trouver Ren dans un coin et de lui enfoncer des pailles dans le nez ou de le laisser ronfler dans un placard d'où il ne pourrait sortir qu'avec la clé. Ce genre de situations ne l'embête pas plus qu'il n'en faut, car il est assez malin et débrouillard.

Dans l'ensemble, je dirais que Tyren est un type bien qui n'a pas la langue dans sa poche et qui, bien qu'assez blasé, est fier et aussi fier des autres que de lui-même. Il met souvent son cœur dans tout ce qu'il entreprend et tient tout autant aux personnes proches de lui qu'à celles qu'il ne connaît même pas. C'est son instinct fraternel, j'imagine, qui est totalement démesuré.
DÉCRIVEZ VOTRE DON : Je suis fort.

► WELCOME TO THE SECRET GARDEN

► votre personnage fait partie du clan : Chuusei.
► votre personnage a toujours cette chanson en tête : Kryptonite | 3 Doors Down.
► votre personnage pratique ce sport : Arts martiaux & Boxe.
► votre personnage a une peur bleue de : Ton gros cul.
► votre personnage se décrirait comme : Quelqu'un.
► votre personnage aime faire ceci pour passer le temps : ¦)

► 'CAUSE « LIFE » BEGINS BY YOUR NAME

Enfance :
Tyren a grandit dans un quartier paumé de Sydney. Il ne se souvient pas de sa naissance, logiquement, mais son père le lui racontait souvent : il était en train de refaire la toiture quand Cassidy est sortie en trombe de la demeure, se tenant le ventre en hurlant qu'elle avait perdue les eaux. Il n'avait pas tout de suite saisit, se penchant vers l'arrière pour la dévisager : « Les os ? » Ryan marqua une pause avant d'ajouter : « Bah, ils doivent être dans la niche du chien. »
Un silence plus que pesant s'en était suivit avant que la belle blonde se mette à lui hurler dessus qu'elle allait mettre au monde leur premier fils et qu'il était très clair qu'elle ne le laisserait pas gâcher ça en trainant de la patte. Il avait très bien comprit le message, l'aidant à s'installer dans leur vieille corvette avant de rouler jusqu'à l’hôpital médiocre du coin où, après des heures de bonheur, elle réussit enfin à prendre dans ces bras ce bébé en excellente santé qu'ils choisirent de nommer Tyren en l'honneur de rien du tout. Tout ce que l'infirmière européenne leur avait fait comme commentaire à l'entente de cette suggestion de patronyme, c'était que tyren signifiait taureau en danois.
Chaque fois que Ryan lui racontait sa naissance, Tyren ne savait pas s'il devait se sentir heureux ou simplement déprimé de voir à quel point on est bien loin d'un épisode d'Urgences où le sang gicle et où les complications mènent quasi toujours à la mort. Mais bon, déjà très jeune il semblait que Ren avait un penchant pour tout ce qui sortait de l'ordinaire. La preuve était qu'il préférait largement jouer avec la nourriture qu'avec ses jouets.
Les photographies abandonnées entre les pages des albums photos des Shepard montrent un nombre incalculable de prises de vues plus qu'insupportables de bébé Tyren avec le visage recouvert de nourriture. Un portrait tout à fait appétissant. Ren adorait ressortir cet album avec Lux : il se mettait à rire à gorge déployée dès que le petit homme lançait des "BEUUUUUUUURK!!" à chaque nouveau cliché.
Parlons-en, de Lux.

C'est à l'âge de deux ans et quelques que Cassidy apprit qu'elle était, encore une fois, enceinte. Tyren ne comprenait pas grand chose de tout ça, mais il remarquait que sa mère semblait ravie et que son ventre grossissait à vue d’œil. Madame était persuadée qu'elle aurait une fille : c'était ce qu'on lui avait dit à la dernière échographie. Elle était littéralement aux anges : une petite princesse dans la demeure familiale ! Ryan aussi était content bien qu'il redoutait le moment où sa petite fille deviendrait une grande fille ... le côté papa poule, quoi.
Vint le moment fatidique, quelque part au mois de décembre, tout juste après Noël. Cassidy fut transportée à l’hôpital où elle travailla dur pour mettre au monde un petit chérubin au visage déjà atrocement mignon. La mère était très étonnée de découvrir qu'elle n'aurait pas une fille et ne cacha pas sa déception.
Ryan ne comprenait pas tellement cette expression sur le visage de sa femme, persuadé qu'il n'y avait absolument rien de grave et il lui proposa même de retenter le coup à une troisième reprise dès que les deux bambins Shepard auraient grandis. Elle refusa catégoriquement.

Malgré tout, Cassy avait encore la fibre maternelle et s'occupa très attentivement de Lux qui fut traité jusqu'alors comme une véritable princesse. Les vêtements hors-de-prix s'empilèrent dans sa garde-robe. Le traitement que recevait Lux ne dérangeait pas Tyren qui était un enfant plutôt tranquille, peu jaloux et toujours très aimable. Il prenait déjà soins de son petit-frère, le réprimandait dès qu'il passait à deux cheveux de se péter la gueule et envoyait du sable dans les yeux de tous les autres petits morveux qui osaient s'en prendre à son protégé. Leur relation devint tout de suite très importante pour Tyren qui ne lâchait plus Lux d'une semelle et l'enfant jovial et souriant ne semblait pas s'en plaindre.

Le temps passa où les deux gamins évoluaient dans un contexte familial à peu près normal entre prises de têtes et réconciliations parentales. Tout cela, bien sûr, avec la présence de leurs pouvoirs respectifs ...
Les Shepard se souviendront toutefois toujours du jour où ils reçurent la lettre de la part des forces armées australiennes leur annonçant le décès de Ryan, le père et l'homme de la maison. Cassidy sombra alors dans ce qui ressemblait étrangement à une dépression particulièrement sévère. Les résultats scolaires de Lux à la petite école se révélèrent chuter radicalement. Tyren, lui, commença à faire de petits boulots malgré son jeune âge, souhaitant venir en aide à sa mère de cette façon. Bien sûr, ils recevaient des allocations et de l'aide, mais ce n'était pas suffisant pour tout payer.

D'ailleurs, il devenait encore plus compliqué de subvenir aux besoins de tout le monde avec le nouveau goût de Cassidy pour l'alcool. Elle avait déjà le goulot facile, mais là ça devenait clairement un problème majeur. Il arrivait souvent que les enfants doivent se consulter pour les repas, se rendent au supermarché par eux-mêmes et s'occupent de leur mère comme elle aurait dû s'occuper d'eux. Mais Cassidy n'aspirait plus à rien. Elle avait perdue beaucoup trop en si peu de temps pour se soucier de ses enfants. Son égoïsme incompréhensible rendit la famille de la jeune femme particulièrement furieuse au point où plus personne ne voulait leur adresser la parole.

Les Shepard, seuls jusqu'au bout.

Adolescence :
La même année, Tyren reçut sa lettre d'admission à Seaside. Il était ravi même si Lux pleura beaucoup d'être séparé de son frère pendant une année entière. Le départ fut déchirant lorsqu'ils se quittèrent à l'aéroport de Sydney, mais Tyren envoya beaucoup de lettres à Lux durant ses études où il eut le plaisir de rencontrer beaucoup de gens qui devinrent des amis précieux. Le Japon, citaitcool.

Pendant ce temps, à la maison, c'était un peu le bordel. Lux était laissé à lui-même la moitié du temps. Les hommes que sa mère ramenait à la maison n'étaient pas très aimables avec lui. Certains étaient plus paternalistes envers lui, de bonnes expériences parmi une panoplie de gros cons dopés ou juste incultes. Cassidy était en mode OFF, elle dormait tout le temps, passait ses soirées dans les clubs et revenait très tôt le matin, laissant son fils crever de faim une fois sur deux.

Malgré tout, il y avait ces moments où elle arborait un sourire presque sincère, lui offrait de l'affection, l'embrassait sur le front et lui racontait une histoire avant de s'endormir. Un baume au cœur pour le naïf gamin qui ne désirait qu'un peu d'amour. Ce désir d'amour se transforma au cours de son développement en besoin incisif, quasi dangereux, essentiel d'être aimé, d'être considéré par quelqu'un. Le manque dans le cœur de Lux le contraignit sans doute à devenir dépendant des autres, incapable d'obtenir la satisfaction de sa personne en étant constamment laissé à lui-même.
Tyren reconnu très vite la différence lorsqu'il revint à la maison. Le besoin qui crevait le cœur de Lux se lisait dans ses yeux et dans ses gestes, si bien que leurs rapports devinrent différents. Il arrivait que Tyren se plaise à dormir dans le même lit que Lux. Il passait le plus clair de son temps avec lui à le serrer dans ses bras, ses caresses devenaient plus possessives et sa vision de l'enfant avait changée. Il réalisa deux ans plus tard qu'il était simplement tombé amoureux de la personne la moins susceptible de finir avec lui.

Il était amoureux de son petit-frère.

Quand Lux eut douze ans, après avoir passé sa première année à Seaside avec aisance, les choses se compliquèrent. Cassidy devenait de plus en plus hargneuse, elle ne négligeait aucun moyen de mettre la vie de son fils benjamin en péril. Elle aimait l'argent que lui rapportait cette nouvelle idée qui l'avait traversée un jour : prostituer son fils en le laissant filer entre les bras de pédophiles ayant trois fois son âge permettrait à la blonde plantureuse de payer les factures et d'obtenir la satisfaction qu'elle recherchait depuis si longtemps.
Lux avait l'affection de ce qui faisait désormais office d'homme dans la maison (Tyren) et lui ressemblait bien trop physiquement à elle pour qu'elle puisse aimer cet enfant qu'elle renia complètement. Désormais, Lux serait son pantin agréable et sa principale source de revenu. Il fallut un certain temps à Ren pour se rendre compte de toute cette histoire.

Il se souviendra toujours de ce jour-là. Oh combien il avait passé à deux cheveux de la tuer lorsque ses mains avaient entourés son cou pour l'étrangler. Elle le regardait avec amusement, comme imperméable à sa colère. Lux avait perdu beaucoup d'innocence dans cette histoire, mais il avait prit goût à cette illusion d'affection que lui procuraient ces types friqués et incapables d'assumer leurs goûts douteux.
Tyren avait toutefois réussit à mettre fin au délire de sa mère, trainant 24h/24 avec Lux.
Vers ses 14 ans, Ren fit l'amour pour la première fois avec son petit-frère. Un moment qu'il avait attendu longtemps, car ils avaient déjà fait des choses, ils se touchaient souvent, se câlinaient, s'embrassaient dès qu'ils étaient tous les deux seuls. Lux avait besoin de tendresse et Ren savait que sa tendresse à lui, totalement sincère et puissante, suffirait.
Ils étaient amoureux l'un de l'autre, désormais. Liés pour toujours par ce même chaos familial, ce même cœur remplit de besoins surréalistes qu'ils partageaient.

À l'école, ils pouvaient enfin s'afficher sans qu'on ne les juge. Pas que certaines personnes n'en étaient pas dégoûtés, mais ils n'avaient qu'à prétexter que leurs parents voulaient garder le sang pur dans la famille et tout le monde hochait la tête sans réfléchir. De toute manière, le 3/4 pensait que Lux était une fille, ce qui leur permettait d'alimenter ce mensonge de fiançailles incestueuses typiques aux familles riches.
Ils n'étaient pas riches du tout. Du moins, l'argent que leur mère récoltait dans d'autres domaines douteux était sans doute corrompue jusqu'aux coins usés.

Les relations amoureuses s'enchaînèrent entre les prises de bec avec Lux menant à une rupture de quelques semaines ou mois où il se laissait aller au désir et à la liberté d'une relation irréfléchie qui se terminait par des larmes et lui qui rompait.
Oui, Ren rompait bien trop souvent pour retourner auprès de son précieux petit-frère, car il en était fou amoureux, indéniablement.

Y avait-il autre chose qu'il fallait savoir ? Ah oui. Il y a de cela trois ans déjà, le père des Shepard a refait une apparition. Il n'était pas mort, le message envoyé était un faux. Tout avait été orchestré par l'intelligence sournoise de Cassidy qui avait jouée la comédie, simplement par vengeance pour une vie qu'elle n'avait jamais voulue. Elle commença à sortir avec des brigands de bas-étage avant de se lier à des gros bonnets de la mafia italienne. Redoutable, elle se séparait de plus en plus de ses enfants, mais ceux-ci ne l'oubliaient pas pour autant.

Aucun des deux ne saurait lui pardonner quoi que ce soit, de toute évidence.

En revanche, les deux Shepard étaient très heureux de retrouver leur père avec lequel ils se lièrent à nouveau d'un amour familial pur et simple. Ryan retrouva l'amour en la mère d'Artemis, le faisant ainsi devenir le demi-frère de Lux et Ren, à leur bonheur réciproque.

Et aujourd'hui, la roue tourne, tout simplement.


► Comment avez-vous découvert le forum ? ...
► Code du Règlement : ...
► Votre Avatar : ...
► Une remarque ? ...
Revenir en haut Aller en bas
 

Tyren Ω God doesnt exist ; it's why i'm gonna be God.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haïti, est-elle prête pour le départ de la MINUSTAH?
» [Public][Clara Wurtz]Le Blog de Kika$$
» Something as divine does not exist ... [PV Petite Lumière]
» fae.u.c.k || Fairytales exist, I'm the living proof
» crocodile dundee existe et c'est une femme...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-