Maiha Tamako | You really got me ? { Terminus, tout le monde descend !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Maiha Tamako


Maiha Tamako a commenté le 16.09.10 13:58
MESSAGES : 4
J'AIME : 0
INSCRIS LE : 16/09/2010
I AM ALSO : A cup of tea ? Hm?.
TELL ME MORE : More..
YOU PLAY...? : Piano.

Tamako Maiha

★ SURNOM : Maï
★ ÂGE : Seize-ans
★ DATE DE NAISSANCE : 25 Juin
★ SEXE : Féminin
★ NATIONALITÉ : Nippone
★ SIGNE ASTROLOGIQUE : Cancer
★ CHIFFRE FÉTICHE : Trois
★ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle

► WHATCHA NEED TO KNOW

★ APPARENCE :
Ni trop grande ni trop petite, sa taille entre tout à fait dans la moyenne. Son poids par contre ferait plus partie de la catégorie « poids plume ». Maiha est frêle, légère, bref. Il n'y a pas grande matière à palper. Ce n'est pas un problème d'alimentation bien qu'elle ne soit pas une grande gourmande, son équilibre alimentaire elle le respecte très bien. C'est juste que physionomiquement parlant Maiha n'est pas faite pour avoir des formes. On ne peut pas dire que cela lui fasse plaisir bien au contraire elle tuerait pour ressembler à une femme et non plus à une enfant. Le temps arrangera surement les choses mais que voulez-vous, à seize-ans on veut tout et tout de suite.
Si elle devait être fière de quelque chose ce serait de ses cheveux. Ils sont châtains avec de beaux reflets dorés, et ondulent dès qu'un peu d'humidité se fait sentir dans l'atmosphère. Ce qui est bien avec ce genre de cheveux c'est que l'on a une multitude de possibilités au niveau des coiffures. Mais comme Maiha ne passe pas trois plombes devant la glace le matin, elle ne prend pas la peine de mettre en pratique ces « possibilités » là. Quand on parle de ses yeux ce sont très souvent les mêmes termes qui reviennent : « expressifs », « attendrissants », « reflets de son âme ». Le dernier est tout particulièrement bien trouvé. Ses yeux noisettes sont le parfait reflet de son âme. Il est impossible pour Maiha de se cacher derrière un sourire ou une bouderie car son regard la trompe toujours. Bien sûr qu'elle ne fait pas exprès de laisser transparaître le moindre de ses sentiments, comme si quelqu'un le voulait, mais elle ne peut aller outre ce trait physionomique.
Pourtant, c'est bien la seule partie de son joli minois qui laisse transparaître quoi que ce soit. Vous me direz, que peut bien vouloir nous dire un nez ? Pas grand chose je vous l'accorde, et vu comme celui de Maiha est petit et fin, cela doit être encore plus difficile de faire passer un message par ce point là ! Bref. Tout ce qui fait partie de son visage reste assez harmonieux. Ses lèvres sont fines et légèrement rosées, ses joues plus creuses que potelées, et ses oreilles aussi fines que le reste. Ajoutez à tout cela un teint pâle et vous voilà face à la fragile Maiha, la petite fille aux allures angéliques.
Face à cette première impression de pureté s'ajoute un style vestimentaire qui reste dans la même lignée. Souvent habillée dans des teintes claires, les vêtements de la jeune fille font en quelque sorte partis d'un style que l'on qualifiera de « naturel ». Rien de sexy, de provocateur, tout reste dans la légèreté et la fluidité.
Dans l'ensemble, Maiha est gracieuse, tous les gestes qu'elle entreprend se font dans la plus grande finesse. C'est une petite poupée, ou bien même une fleur sur le point d'éclore. Un bouton de rose, fragile face à la grandeur et à la prestance des jardins déjà fleuris.

★ CARACTÈRE :
La vague des adolescentes manipulatrices et froides que l'on connait depuis un petit bout de temps n'a pas dû croiser un jour le chemin de Maiha Tamako. Loin d'être une fille de caractère, elle se qualifierait plutôt comme une personne en phase de recherche de soi, en pleine apprentissage de la vie. Elle n'a pas tout vu ni tout vécu, pour l'instant sa vie se résume à un drame familial et aux études. Rien de bien palpitant mais chose tout à fait commune à la plupart des adolescents qui se disent uniques ou non.

Maiha possède son monde à elle. Sa perspective des choses lui est propre, personne ne peut véritablement voir la vie comme elle la voit. La cause de cela ? Un dysfonctionnement peut-être, ou tout simplement le hasard qui a fait que son cerveau s'est mis à fonctionner différemment des autres. En d'autres termes, Maiha est autiste. Le stade de sa maladie n'est pas très avancée ce qui lui permet de vivre en communauté, mais même malgré cela le regard des autres est affreusement pesant.
Son autisme a développé en elle plusieurs points de personnalité. Celui qui frappe en premier est son manque cruel de capacités à communiquer. Elle pourra tenir avec vous une conversation tout à fait normal, mais si par hasard votre ton devenait plus cassant, Maiha perdrait instantanément ses moyens pour vous répondre. Plus la conversation la stressera, plus elle aura du mal à s'exprimer. Les conséquences pourront aller jusqu'à une crise d'angoisse, chose qui ne lui ait pas encore arrivé depuis qu'elle a mis les pieds dans cette école. A vrai dire, Maiha évite soigneusement toutes conversations qui pourraient tourner mal, ainsi elle ne s'expose pas à des risques inutiles qui la ferait passer pour une anomalie de la nature.
Un autre trait de caractère assez handicapant est sa peur pour tout. Maiha est phobique d'à peu près tout ce qui existe sur cette terre. Ce qui, vous devez vous en douter, lui apporte son lot de stress quotidien à grandes doses. Une foule de gens autour d'elle et c'est la panique, une araignée dans sa chambre est c'est la crise, une tache de sang devant ses yeux et c'est l'évanouissement. Elle a même peur des oiseaux, c'est vous dire. Mais cette « peur » qu'elle ressent est quelque peu différente de celle que pourrait ressentir une personne lambda. En fait c'est plus une forme de stress au quotidien qui met tellement les nerfs que l'on ferait tout pour l'éviter. Ainsi ce stress se transforme en peur. La peur de croiser toutes ces choses qui nous mettent à crans pour telle ou telle raison.
Autre point : sa maniaque attitude. C'est surement le point le plus étrange, et le plus incontrôlable de son caractère. Par exemple si trois tasses sont alignées et qu'une quatrième est légèrement décalée, et bien si Maiha ne peut pas déplacer cette dernière pour la rendre harmonieusement bien placée avec les autres, elle ne pourra penser à autre chose de sa journée. Le problème c'est qu'elle ne peut absolument pas contrôler cela. Le pire ce serait que quelqu'un vienne déplacer quelque chose dans son espace vital. Alors là ce serait le drame assuré !

Le problème avec cette forme d'autisme, c'est que les gens n'essayent pas de vous connaître au-delà de la maladie. Souvent ils s'arrêtent à la conclusion que fatalement vous êtes cinglée et que ça on ne pourra rien y faire. La honte de se retrouver avec quelqu'un de différent. La honte d'être vu avec la cinglée de service. Imaginez un peu votre réputation après cela !

Mais le truc c'est que Maiha ce n'est pas que « la cinglée », c'est aussi une fille douce et attentionnée qui aime les choses simples de la vie (enfin mis à part ce qui lui fait peur). C'est une rêveuse, une romantique qui se nourrit de lectures diverses et de musiques. Emprisonnée par son autisme depuis trop longtemps, Maiha n'avait que ses passions pour s'évader. Le piano par exemple, qu'elle exerce depuis toute petite mais pour rien au monde elle ne participerait à un récital. Trop angoissant.
Le goût de la découverte, le goût de la vie. De s'amuser, de rire, bref de profiter de son adolescence en quelque sorte. Même si pour l'instant tout cela ne reste qu'une fiction. La vie elle l'apprend dans ses livres. Elle se voit vivre des aventures palpitantes dans ses rêveries. Mais à part cela, son lot quotidien est bien loin de lui plaire.

Mais comment faire pour aimer la vie lorsque l'on est si différente ?

► WELCOME TO THE SECRET GARDEN

► CLAN . Chuusei.
► LIVRE FAVORI .Roméo & Juliette - W.Shakespeare.
► EN BOUCLE . At Last - The Do.
► EN MODE JE ME DAMNERAI POUR . Du thé Matcha.
► ÇA, JAMAIS DE LA VIE . Monter sur une moto, entre autre.


► 'CAUSE « LIFE » BEGINS BY YOUR NAME

Lettre écrite par Maiha Tamako.
Date : Unavailable.
Destinataire : Unavailable.


Je me suis toujours demandée pourquoi je suis née. Pourquoi est-ce que Dieu m'a-t-il envoyé sur cette terre ? Dans quel but ? Je ne crois pas que chaque être humain est un but bien précis, mais quand je vois ce qui m'a été attribué à ma naissance, je ne peux m'empêcher de croire que j'ai un destin sur cette planète. Peut-être pas hors du commun, mais quelque chose d'assez important quand même. Tout cela doit te paraître idiot et surtout égoïste de ma part mais je ne comprends tout simplement pas pourquoi je suis différente.
Je me rappelle encore le jour de mes six-ans, un an à peine après le diagnostique de ma maladie. Mes parents se trouvaient dans la pièce principale de la maison, et moi comme je n'étais qu'une enfant, j'aimais écouter aux portes c'était amusant. Sauf cette fois ci, ça m'a apprit à être curieuse ! Les mots de ma mère me résonne encore aujourd'hui : « Qu'allons-nous faire d'elle ? Pourquoi nous inflige-t-on cela ? C'est injuste. » Prendre conscience que l'on n'est pas quelque chose de normal ça peut faire mal. Pourtant, je persiste toujours à croire que ce sont les autres qui sont tous pareils. Prôner la normalité, c'est assez hypocrite quand on voit que chacun cherche à se démarquer des autres. L'espèce humaine est-elle toujours ainsi ? Rejeter les incompris pour plus de facilité ? Tiens, ça ferait surement un bon slogan pour une publicité.
Je ne sais pas qui je suis. Je ne sais pas pourquoi je réagis si différemment des autres. Mais personne ne m'aide à savoir. Je ne peux même pas dire que je me sens seule, certainement que la solitude est une chose que je connais depuis trop longtemps pour la trouver incongrue dans ma vie. Cela me fait sourire lorsque j'entends toutes ces filles de mon âge se dire qu'elle seront amies pour la vie. L'amitié, cela doit être un concept pour les adolescents d'aujourd'hui. Tu te montres avec moi : je suis ton ami. Mais au fond, qui possède un véritable ami ? Un de ceux qui restera toujours à vos côtés, même si vous partez à plusieurs milliers de kilomètres et qui sera toujours là pour vous. Est-ce que ce genre de personne dévouée pour quelqu'un d'autre existe vraiment ? Dans mes rêves cette personne existe, dans mes livres aussi, mais pas dans ma vie.
Dans ma vie, il ne doit pas exister grand chose. Je n'ai pas l'impression d'être si étrange pour qu'aucune personne ne vienne m'adresser la parole. Est-ce que je sens mauvais ? J'ai déjà lu dans une étude que certaines personnes pouvaient avoir des odeurs fortes sans s'en rendre compte. Peut-être est-ce mon cas. De ce fait, ça expliquerait le manque d'être humain autour de moi. Si. Je crois me souvenir que mon père m'aimait, et qu'il avait une place dans ma vie assez importante. C'est assez flou dans mon esprit mais je pense qu'il était important. Le médecin me dit d'éviter de ressasser le passé, que ça me fait du mal pour rien, alors j'évite soigneusement d'y repenser. Mais si je ne fais pas cet effort pour toi, je ne vois pas comment tu pourrais comprendre.
Je devais avoir dix-ans à peine lorsque je vis pour la première fois une vraie moto. Tu sais, une qui a la classe, rouge flamboyante, la fierté de mon père. Il se l'était payé pour son anniversaire si je m'en souviens bien. Ce jour-là nous étions devant la maison. Le quartier n'était pas très fréquentable, mais nous n'avions jamais eu de soucis jusque là et mes parents n'avaient pas forcément l'argent pour payer un loyer plus élevé. Tout s'est passé très vite. Je me souviens de garçons, d'un couteau, et plus de moto. Mon père n'est plus là. Il s'est éteint comme dirait ma mère. « Éteint ». J'essaye encore aujourd'hui de trouver un sens à ce terme.
Je pense que ma mère n'a jamais vraiment pu me supporter. Le fait que je sois différente la gênait, parce que elle, elle aimait la normalité. Elle m'avait dit qu'elle ne voudrait plus jamais d'enfants, de peur qu'ils me ressemblent un jour. Je ne l'ais jamais mal pris, d'un certain côté je la comprenais. On m'a dit qu'elle m'avait abandonné, je ne le vois pas comme cela. Sa vie ne lui plaisait pas, elle a juste appuyé sur le bouton « recommencer ». Ça ne me dérange pas, c'est mieux pour elle et certainement pour moi. Je crois que j'aurais aimé avoir une petite sœur. Pas de frère, les garçons sont trop imprévisibles et ça me gêne. Je ne me souviens même plus la dernière fois où j'ai parlé avec un garçon. Depuis le début de ma scolarité je suis dans des écoles féminines exclusivement. Dans les médias on en fait toujours des tonnes à propos des différences entre garçons et filles, mais j'aimerai bien savoir sur quoi elles sont basées ces différences ? Existent-elle vraiment ? Et l'amour, est-ce que ça existe ? J'en ai lu des histoires d'amour, mais jamais je n'en ai vu. Peut-être est-ce une invention pour alimenter l'imaginaire des gens comme moi. Ça marche plutôt bien à vrai dire ! Je me demande s'il y a de la place pour l'amour dans ma vie. Même, y'a-t-il de la place pour quelque chose d'autre que moi dans ma vie ? Je n'aime pas parler d'une « maladie », je ne suis pas une malade. Je suis juste comme une horloge dont la mécanique est branlante. Un jour, on saura me réparer et là je verrais la vie comme n'importe qui. Je ne peux dire s'il me tarde de voir la vie avec autant de normalité que possible, mais je sais que je suis un peu curieuse du résultat que cela peut donner.
Lorsque je serai normale, est-ce que je ressentirais la musique comme je la sens aujourd'hui ? Est-ce que je pourrais encore pleurer en écoutant une symphonie ? Est-ce que la lecture me passionnera toujours autant ? J'ai peur de perdre ce qui m'est cher, j'ai peur que ce qui m'est cher ne devienne insignifiant. J'ai peur que la normalité n'efface le but premier que Dieu m'a donné sur cette terre, celui de faire de grandes choses. Ces grandes choses dont je ne connais pas encore l'existence.

AT SCHOOL .
Maiha débarque fraichement à Seaside College. Les professeurs ont été informés de son « problème » et comme toute nouvelle élève qui arrive, le lot de potins arrivent aussi. Affaire à suivre.


► VOS IMPRESSIONS .
► CODE DU RÈGLEMENT . Oki by Mini Mimei
► VOTRE AVATAR . Marisa de Touhou.
► AUTRE CHOSE . J'ai horreur des fiches de présentation ! Et j'abuse un peu trop des points d'exclamations aussi.




Dernière édition par Maiha Tamako le 17.09.10 20:20, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaleoï Blue


Kaleoï Blue a commenté le 16.09.10 14:04
MESSAGES : 395
J'AIME : 0
INSCRIS LE : 15/08/2010
TELL ME MORE : Like what? Ôo
YOU PLAY...? : Nope... I'm dancing 8D

    Welcome ~

    Bonne chance pour ta fiche =)


    Because you know ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mitsuki Hunai


Mitsuki Hunai a commenté le 16.09.10 15:46
MESSAGES : 66
J'AIME : 0
INSCRIS LE : 29/08/2010
AGE : 24
I AM ALSO : Timide, Lunatique, Gentille, Ouverte d'esprit.
TELL ME MORE : J'aime .... /Roulement de tambours/ les sucreris *.*
YOU PLAY...? : Danse et Volley

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
http://xx-moi-caasii-xx.skyrock.com/
avatar
Becky Bloom


Becky Bloom a commenté le 16.09.10 16:33
MESSAGES : 24
J'AIME : 0
INSCRIS LE : 27/08/2010
AGE : 24
I AM ALSO : a diabolic and sadic girl
TELL ME MORE : Hu... No thanks darling.
YOU PLAY...? : You want to play... with me ? Niark niark...

Bienvenue à Seaside !

J'adore Touhou~ *_*


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maiha Tamako


Maiha Tamako a commenté le 17.09.10 15:52
MESSAGES : 4
J'AIME : 0
INSCRIS LE : 16/09/2010
I AM ALSO : A cup of tea ? Hm?.
TELL ME MORE : More..
YOU PLAY...? : Piano.

Merci pour votre accueil ! J'ai terminé ma fiche .__.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gloria Desiderio
★ Anciennement Mimei Akamoto ★


Gloria Desiderio a commenté le 18.09.10 19:28
MESSAGES : 116
J'AIME : 1
INSCRIS LE : 16/07/2010
TELL ME MORE : Que puis-je dire de plus ? O.O

Bienvenue !

Assez bonne présentation, fiche validée !
Amuse toi bien parmi-nous ^ ^


***
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé a commenté le

Revenir en haut Aller en bas
 

Maiha Tamako | You really got me ? { Terminus, tout le monde descend !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Rp libre] Fiore, Terminus tout le monde descend...en enfer.
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-