« Kanade ♔  »   「 Iwanu ga Hana... ❥」 Fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Kanade Tsukasa


Kanade Tsukasa a commenté le 21.08.10 18:23
MESSAGES : 11
J'AIME : 0
INSCRIS LE : 21/08/2010
AGE : 25
I AM ALSO : *fait une grimace*
TELL ME MORE : Himitsu daro...Ne ? :3
YOU PLAY...? : Avec ton coeur, sinon je fais de l'escrime

Tsukasa Kanade.

★ SURNOM : Kana, Ka-chan. Mais elle préfère princesse surnom que lui donnait son père.
★ ÂGE : 17 ans.
★ DATE DE NAISSANCE : Née le 11 Juin.
★ SEXE : Féminin. x)
★ SIGNE ASTROLOGIQUE : Gémeaux.
★ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle, c'est sûr....?

► WHATCHA NEED TO KNOW

APPARENCE : Lorsque l'on croise des gens, dans la rue,il est rare que l'on s'attarde trop sur leurs visages ou leurs vêtements, mais on a toujours une petite pensée qui nous traverse l'esprit. Genre " Oh elle est grosse." Ou " Mais quelle poitrine !" ou encore " Qu'il est mignon." lorsque l'on regarde la petite Kanade passer par là, on se dit qu'elle ne devrait pas avoir honte, et cacher son visage, ou cacher son corps. On lui attribue rapidement des mots du genre, mais qu'elle est mignonne, ou alors elle est adorable ou fragile même ou encore coincée.Pour ne pas vous le cacher. La petite Kanade, oui, petite, après tout elle ne dépasse pas les un mètre cinquante huit. C'est ça les japonaises. Petite mignonne et à croqué, non ?

Et si on analysait ce petit corps, du bas montant progressivement vers le haut ? D'accord ? Commençons. Des pieds plats. ce qui lui cause un léger problème avec les chaussures. Etant plus jeune, elle devait mettre ses chaussures a l'envers histoire de pouvoir s'habituer aux chaussures. D'ailleurs, aujourd'hui elle ne mets que des mocassins a cuire. De qualité je précise. Ses jambes, sont douce, elle ne s'épile pas, vue qu'elle n'en a pas tant que ça, et les poils qu'elle a son presque invisible, ils sont blond... Donc, des jambes longues et fines, montons jusqu'à ses délicieuses cuisses. Jusqu'ici, elle mets des chaussettes, pour cacher ses jambes, elle n'aime pas trop qu'on la traite de baguette -elle n'est quand même pas si maigre- comme au collège, Et donc, des chaussettes, la plupart du temps a rayures noir et blanche. Si notre délicieuse Kanade soulevait sa jupe, oh tiens avant de regarder sous sa jupe, regardons, ses jupes ! Elle en a tellement. Une jupe courte avec volant bouclé au fond, multicouches en tissus différents, petite ceinture à la taille, des jupes courtes avec volants ou encore des jupes a motifs avec de jolis nœuds papillon noir en ornement, accompagné avec de la dentelles noires et blancs autour de la jupe, en polyester donc la jupe est douce, fluide, légère! M'enfin, vous en avez assez entendus parler de ses jupes non ?

Et bien voici le moment que vous attendez tous mes très chers amis. Lorsque notre Kanade se penche vers l'avant, ou s'accroupit, ou encore soulève sa jupe, qu'est que l'on retrouve ? Je ne mentirais pas elle porte assez souvent de petites culottes a rayures, soit rouge et blanc, rose et blanc, noir et blanc, bleu et blanc, ou a petit point, avec de la dentelles, quelque chose qu'elle adore spécialement, aussi, elle ne met que du cent pour cent coton, elle a la peau assez fragile nous dirons, bien... Je ne voudrais pas passer pour une perverse mais j'avouerais qu'elle a de petites fesses, bien ronde, assez bien, sous sa jupe. ♥.

M'enfin, arrêtons de parler de ça ainsi, remontons un peu plus vers sa taille, elle n'a pas de ventre - si elle en a un mais pas dans ce sens là -, sans pour autant dire que c'est un mannequin mais de coté, on ne voit rien qui sort de trop. C'est toujours aussi doux en tout cas...Remontons un peu plus vers la poitrine... Et bien, là. C'est tout le complexe de cette dernière, habillée, on ne voit rien, elle est quasiment plate. Mais je dirais que ça tiens dans notre paume de main. Si vous voulez touchez bien entendus. ♥. Et j'ajouterais que le bout est tout rosie. # Mur.# Bref, assez rigoler, je dirais que pour ses soutifs ils sont tout simplement assortis a ses petites culottes, que c'est mignon ! M'enfin, parlons un peu de ce qu'elle porte ici...


Bref continuons de regarder cette petite et délicieuse Kanade, après avoir parler de tout ça, nous allons, regarder ce dernier petit cou, qui donne si envie... Ailleurs qu'a l'école, elle porte un collier au ras du cou noir a dentelle, en tissus bien entendus, avec une serrure comme pendentif, mais comme vous l'aurez devinez cette serrure est en argent. Son visage, ah oui, je n'en ai pas encore parlé...Je dirais, qu'elle a un menton normal, pas du tout pointus, comme celui des affreux manga comme sailor moon ! Non...Puis au dessus de son menton, il y a de délicieuse lèvres rosies, elles le sont naturellement sans aucun gloss ou rouge à lèvres. D'ailleurs elle s'amuse a les mordiller presque tout le temps, son nez est normal, et elle a de grand yeux bleu, naturellement, d'un air blazer. Ses yeux sont d'un rouge, orangé, ou, rose rouge, je ne sais pas, les deux, c'est un magnifique dégradé qui rend ses yeux si attirant. On pourrait se perdre dans cet océan sublime... ♥.

Puis, ses joues, sont normale aussi et rosie, de temps en temps, après elle rougit beaucoup Kanade, jusqu'aux oreilles même. Elle n'a pas le front large de cette idiote de Sakura dans naruto, non un front tout a fait normal juste comme il faut. D'ailleurs n'oublions pas l'essentiel. Ses cheveux. D'un blond éclatant, même s'ils ne gardent pas tout le temps la même couleur, après tout les cheveux reflète notre humeur. Donc, au soleil ou a l'ombre ils sont différent, soit blond claire, soit châtain, voir même orangé des fois. J'ajouterais aussi qu'elle adore mettre une barrette sur le coté droit de sa frange, une barrette en forme de fleure rose, ou de trèfle noir. D'ailleurs, comment se coiffe cette petite Kanade ? Et bien la plupart du temps elle se met des couettes de chaque cotés de sa tête. Les ornant avec des rubans en satin noir, a nœud papillon. ♥ D'ailleurs, ses cheveux sont très très long, ils lui arrive jusqu'au genoux une fois lâché et ils sont très lisse.

Voilà, j'espère que quand vous la verrez vous aussi dans la rue vous direz, mais quelle mignonne créature de Dieu. Après tout, elle est totalement adorable, douce, et elle a l'air tout a fait appétissante, oui, je vous donne envie mais n'est ce pas normal entre nous ? C'est bien le but que mon personnage vous donne envie, tout aussi bien qu'il vous plaise. Je tiens a préciser quelque chose que j'ai oublié. La petite Kanade en plus de ses chaussettes hautes, ne se sépare jamais d'une sacoche noir avec un un porte clef en forme de petit lapin gothique noir avec un coeur brisé sur son torse en rouge.

Si elle n'est pas une ravissante demoiselle si pure, qui est-elle ? Pas une horreur en tout cas, non. Elle est belle, ce n'est pas la plus magnifique, malgré tout, elle est quand même ravissante. Mais on peut dire qu'elle est le contraire de la petite fillette que tout le monde imagine lorsqu'on dit "Kanade". Ah, j'ai l'impression d'avoir oublié de vous parlez de ses gouts...Flûte. Sa couleur favoris, le violet et le noir. Elle aime les rayures et les tâches de vaches. D'ailleurs son pyjama d'hiver composé de deux pièce, une chemise et un pantalon son taché a la vache. Ou au Dalmatien, a vous de voir. Pas besoin de vous re-décrire l'original, vous n'avez qu'à lever les yeux. Passons à la suite mes chéris.♥.


STYLE VESTIMENTAIRE :

Pendant ses jours en dehors de l'école elle porte une chemise blanche a volants noirs avec un nœud papillon au col, noir aussi, avec des manches ballons, de la dentelles noires à la base de la chemise, ou encore sa chemise Cat favori, c'est une chemise blanche à petit pois noir et manches courtes. Avec une capuche avec oreilles de chat. Et une broderie de chat dans le dos et sur sur la poitrine a droite. Laçage avec ruban de satin rouge. Vous l'avez devinez ? Que la petite Kanade était une amoureuse du style gothique lolita ? D'ailleurs elle met très bien ce genre de robes noires avec tulles, rubans et passementeries blanches. Laçage au ruban de satin noir au dos. Ça lui va parfaitement ce style là. ♥.

Mais vous comprendrez qu'il y a des jours on n'aime plus du tout s'habiller en fille surtout quand on sait que cela ne nous vas pas, elle s'habille en style féminin que quand elle est seule dans sa chambre, ou pour les grande occasion, sinon, d'habitude c'est pantalon, ou short, chemise ou sweet avec ou sans capuche de très bonne marque jamais des vêtements de paysan comme elle dit.

Sinon a l'école, elle porte son uniforme, comprenant une marinière manches longues, zip sur le devant et agrafes au col. Le plus est la dentelle à la place des bandes de satin habituelles. en blanc et noir. Et une jupe couleur bleu marine, courte plissée avec élastique. C'est mignon non ?


SIGNE PARTICULIER : Et bien...Un signe en particulier...? Je dirais ses barrettes en forme de croix argenté dans ses cheveux, ou son coté garçon manqué d'ou les chemises;pantalon et short, son regard imposant.

CARACTÈRE :La psychologie inversée,vous connaissez ? Et bien je peux vous dire que Kanade est passé maîtresse en la matière. Ceux qu'elle aime, elle les rend fous, ceux qu'elle déteste , elle fait semblant de les apprécier. C'est une jeune fille complexe qui dévoile rarement ses véritables intentions. Sous ce sourire ravageur et cette attitude extravertie, se trouve sans doute une jeune fille rongée par la haine et le désir de vengeance. Un conseil pour les hommes: si vous êtes jeunes et plutôt beau, évitez la à tout prix à moins que vous vouliez être ajoutée à son tableau de chasse composé d'innombrable conquêtes mais ce ne sont que des rumeurs.o__o. Elle n'a pas de limite en ce qui concerne la séduction c’est exacte. Personne n'arrive a lui faire la morale.Parfaite comédienne, il n'est pas rare qu'elle profite de ses airs de gamine pour arriver à ses fins, elle sait pleurer, rire et avoir peur sur commande, et elle saura vite fait quel comportement utiliser si elle veut attendrir quelqu'un et le rallier à sa cause. Mais attention, notre jeune fille à une tolérance zéro à la douleur, étrange pour une gamine qui adore les jeux douloureux mais elle est encore jeune et ce n'est qu'une petite fille après tout, et cette fillette est persuadé que tout lui est dû... Mais peut être a t elle raison ? o__o.

Bien parlons un peu de manière plus approprié, Commençons. cette jeune fille a suivis une éducation stricte, on lui a appris a s'assoir a se lever, a rester droit, les bonnes manières c'est a dire. Elle est polit ? Mais ce n'est que vous vous trompez, pour blesser les autres elle n'hésite pas a utilisé des mots assez vulgaire. Mais non, elle n'use pas de la violence, heureusement, m'enfin, ce serait trop déplacé venant d'une fille. A moins, que ce ne soit bien mérité ou qu'on le lui demande.Elle est calme et prétentieuse, elle adore prendre tout le temps qu'il lui faut. Si elle est grondée par ses parents, elle s'excuse rapidement de son comportement, en avouant avoir mal agis, et tout ça rien que pour les tromper. D'ailleurs, elle fut privé de bien des choses, elle n'avait pas le droit de faire ceci ou cela, et devait demander la permission avant d'agir. C'était presque laçant. Et donc égoïste et soucieuse de son bien être avant celui des autres. Elle ne se gênera pas pour s'amuser à sa façon et foutre quelqu'un d'autre, dans...la merde ? Oh mais non, s'excuser ? Elle ? Jamais de la vie, si vous n'êtes pas sa mère, elle ne le fera surement, pas.Enfin, a part si c'est pour avoir quelque chose en échange.

Oui, elle a tout ce qu'elle veut. Que ce soit réussite dans ses études. Réussite au sain de sa famille. L'argent aussi ! Les femmes, les hommes...Mais malgré tout cela. Elle pense qu'il lui manque vraiment un petit quelque chose. Comme par exemple Peter pan, il était heureux et comblé mais avait besoin d'une mère, d'où il alla cherché la petite jeune fille. Vous vous demandez surement ce qui lui manque a cet enfant ? Un coeur ? Non,non,non. Elle n'en a pas besoin ! Ce dont elle a besoin ce serais plutôt, le bonheur.Elle n'est pas heureuse, parce qu'elle se juge incapable d'aimer. Oui l'amour...Elle n'arrive pas a en donner a ses beaux garçons. C'est presque énervant. Mais savez vous pourquoi ? Je vais vous le dire, c'est cette obsession a voir les autres comme des pions sur un échiquier. Elle est la reine. Tue le roi et reste seule a gouverné, sacrifiant les pions qui ne lui servait à rien. Son objectif ? L'échec et mat de sa vengeance. De qui veut-elle se venger ? De son père, ne demander pas pourquoi, vous le découvrirait surement après. La jeune fille est intelligente et elle en apprend des choses, après chaque échec elle en ressort, plus vivante, plus forte.

Méthodique, implacable elle avance comme si rien ni personne ne pouvait l'arrêter, pas même Dieu.

Sa façon d'agir ? Elle est focalisé sur sa fierté féminine, elle n'avouera jamais ses sentiments du premier coup, et ne se répétera pas, elle n a rien à apprendre des autres. Elle est persuadé qu'elle n'a jamais tort. Vous avez saisis le truc ? En colère, elle peut dire plein de choses vraiment blessante, s'amusant même avec la vie des autres. Ou d'ailleurs sa propre vie. Mais vous allez me dire OU est son coté gentil et doux ? Je vais vous le dire. Si elle se comporte ainsi ce n'est que pour éloigner les autres d'elle, voulant se protéger soit disant, des liens ne voulant pas souffrir. Autrement, toute seule dans sa chambre, elle chantonne, dessine, sourit, elle est totalement différente lorsqu'elle est toute seule, et ça, je ne vous le dirais pas, je vous laisse découvrir simplement.

Kanade déteste les femmes, c'est la choses qu'elle craint le plus au monde, rien que de les voir lea met automatiquement mal à l'aise.Elle n’aime guère être dérangée et, c’est pourquoi, lorsque quelqu’un lui adresse la parole, Kanade répond de manière froide, sèche, voire brutale. Kana ne recherche pas la compagnie, à croire qu’elle est misanthrope, bien que ce ne soit pas tout à fait le cas.Disons plutôt que sa personnalité est plutôt complexe et « flexible », elle peut changer selon plusieurs critères. Mais, principalement, Kanade ne daignerait pas lever les yeux de son livre pour engager une conversation ou bien se montre dédaigneuse à l’égard d’autres personnes.Pour elle lire est la seule façon d'oublier ce qu'elle a du vivre avec sa mère, et ce qu'elle a fait et pas seulement à elle...

Son comportement pourrait en blesser plus d’un, bien que ce ne soit pas de sa volonté et qu’elle ne cherche pas à blesser autrui.Elle préfère garder ses pensées pour elle, son passé pour elle, et ne rien révéler à qui que ce soit. Aussi, garde-t-elle un visage impassible qui ne reflète pas ses pensées et si, par hasard, elle montre ce qu’elle ressent, c’est bien évidemment à son insu. De nature réservée, elle s’est créé une sorte de carapace infranchissable autour d'elle et n’ose pas réellement s’ouvrir aux autres.



GOÛTS (AIME/AIME PAS) :

Si je dois dire ce que j'aime et ce que je n'aime pas aussi, ça ne se terminera donc jamais ? Je n'aime pas les bavards, les gens qui me posent trop de question, les gens qui osent se montrer supérieure à moi, cela m'irrite je n'hésite pas à leur rappeler a qui ils s'adressent, je n'aime pas le bruit, ou les enfants qui ne font que faire du bruit, je n'aime pas que l'on me dicte quoi faire. Que l'on me donne des ordres. Je fais ce que je veux. Je n'aime pas les garçons dégoutant et repoussant, les filles trop nunush qui sourit tout le temps. Je n'aime pas être blessé souffrir je ne le désire pas. Je n'aime pas la viande, c'est trop ...Gras a mon goût j'ai l'estomac fragile. Perdre ? Je ne perds jamais et je n'aime pas perdre ! Je n'aime pas me sentir sous pression. Je n'aime pas les chaussures pointus, ou les chaussures à talons, ça fait trop mal aux pieds après j'ai besoin d'un massage. Je n'aime pas du tout ma mère. Je ne veux pas en entendre parler. Ca va ? Ca vous suffit ou je vous en dis encore plus ? Ah oui... Je m'aime moi. J'aime la musique classique de préférence, ensuite coté sport, entre les sports de combats que je pratique mon favoris reste l'escrime je pratique aussi de la gymnastique. J'aime mes barrettes et le Katana que m'a offert mon père.

► WELCOME TO THE SECRET GARDEN

votre personnage fait partie du clan : Yoru.
votre personnage a toujours cette chanson en tête : Again de Yui.
votre personnage pratique ce sport : L'escrime.
votre personnage a une peur bleue de : Des orages.
votre personnage se décrirait comme : Une reine qui manque cruellement d'esclaves.
votre personnage aime faire ceci pour passer le temps : S'entraîner pour rester en forme.



► Comment avez-vous découvert le forum ? Partenariat.
► Code du Règlement : OK by Saya.
► Votre Avatar : Tsu Orifushi
► Une remarque ? Je tiens juste a préciser que je serais absente ces dernier temps j'essayerais de finir ma fiche en même temps.


Tsukasa Kanade

Ose me tenir tête paysan !


Dernière édition par Kanade Tsukasa le 04.09.10 0:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kanade Tsukasa


Kanade Tsukasa a commenté le 25.08.10 17:43
MESSAGES : 11
J'AIME : 0
INSCRIS LE : 21/08/2010
AGE : 25
I AM ALSO : *fait une grimace*
TELL ME MORE : Himitsu daro...Ne ? :3
YOU PLAY...? : Avec ton coeur, sinon je fais de l'escrime

► 'CAUSE « LIFE » BEGINS BY YOUR NAME



Une grande maison, silencieuse, un chat traverse la clôture, puis la porte principale s'ouvre laissant sortir deux personnes, l'une d'elle semblait souffrir s'accrochant a l'autre qui finit par perdre l'équilibre et finir a terre, elle hurlait en le serrant contre elle, quand la seconde personne décida de la porter dans ses bras se mettant a courir vers la voiture la laissant a coté. La seconde personne s'était rendus compte qu'elle avait oublié ses clefs à l'intérieure regardant la jeune femme enceinte souffrir. Il se dirigea vers l'intérieure en courant revenant quelques instants après avec la clef, aidant la jeune femme a monté dans la voiture et monta a son tour. Il semblait paniqué, démarrant la voiture, pour se diriger vers l'hôpital le plus proche, conduire dans cet état ne l'aidait pas du tout. Ils arrivèrent enfin a l'hôpital, les infirmiers conduisent sa femme vers la salle des opérations pour une césarienne. Le père était resté à l'entrée l'air perdus, on le conduit vers l'accueil ou l'infirmière lui demanda de remplir quelques papiers. De lui passer sa carte d'identité aussi et de signer autre papier...


    Nom : Tsukasa.
    Prénom : Ryuusuke.
    Age & date de naissance: 26 ans 4 Décembre.
    Nationalité : Japonais.
    Profession : Décorateur d'intérieure.


Après ses petites formalité il alla s'assoir dans la salle d'attente se tenant la tête de ses deux mains stresser soupirant a plusieurs reprise, avec cet envie d'hurler de pleurer tant de sentiments s'entremêler a l'intérieure de lui, il se releva et se dirigea vers le distributeur, et il prit un café au lait, le buvant maladroitement, il laissa tomber le verre en plastique lorsqu'il vit arrivé le médecin, il lui annonça souriant la bonne nouvelle. Que c'était une fille et qu'il allait la voir dans quelques instant et que sa femme allait bien.
    Nom : Akasaka.
    Prénom : Shizuka.
    Age & date de naissance: 24 ans 26 Mai.
    Nationalité : Japonaise.
    Profession : Fleuriste à mis temps.


Il suivit le médecin jusqu'à la porte ou il appela une infirmière qui sortit avec l'enfant dans ses bras habillé en rose, enroulée dans une couverture blanche, elle avait de toute petite main rosie et des joues bien ronde, elle clignait lentement des yeux finalement les ouvrit...Cet enfant...C'est moi. Mon père m'a prise dans ses bras me regardant avec ce visage qui semblait heureux mais en larmes, je ne savais pas trop, c'était difficile a décrire, quand il prononça mon prénom, il n'avait pas demandé après ma mère. Tout ce qu'il voulait c'était moi. Et j'en suis un peu très fière. Enfin le médecin lui rappela la chambre ou ils l'avaient installé et il lui demanda de me laisser a l'infirmière qui devait s'occuper de moi. Il se dirigea vers la chambre en question l'air heureux mais son sourire s'effaça en regardant Shizuka avec son air mécontent. Et lorsqu'il lui demanda ce qui n'allait pas. Elle dit sur un ton contrarié qu'a cause de cette enfant elle avait des cicatrices sur le ventre. Mon père fronça les sourcils. ❝ Tu ne penses donc qu'a toi Shizuka ? Grandis un peu tu es mère maintenant n'est ce pas la plus belle des choses ? ❞ Énervée elle croisa les bras et lui demanda de la laisser. Il sortit aussitôt, allant voir sa fille, son unique enfant sûrement, il la regardait a travers cette vitre en verre avec tout les autres nouveaux nés; Son regard se posait directement sur moi. Il arrivait a me reconnaitre alors que j'étais au milieu de tant d'autres. La nuit passa.Puis des nuits, des jours des mois.

❝ Accroche toi bien Kanade ! ❞

J'étais sur les épaules de mon père qui s'amusait a courir partout avec moi. J'avais un an maintenant je ressemblais un peu...A une enfant quoi...Ma mère passait ses journées avec ses copines a papoter, elle avait toujours l'air contrarié, même quand elle s'occupait de moi. D'ailleurs plusieurs fois elle m'avait blessé les cuisses lorsqu'elle voulait me changer. Alors je ne savais pas si elle m'aimait ou pas. Mon père cette année là m'avait offert un grands ours en peluche marron, j'arrivais a me serrer contre lui, je pensais qu'il était vivant alors je lui parlais je veux dire que je parlais le langage des enfants avec lui ! Et puis un Lundi ma mère m'avait pour la première fois prise pour sortir avec elle. Dans ses bras je regardais les passants et les voitures, les maisons, les grands immeubles. On est entré dans un salon de coiffure elle m'a laissé sur une chaise et elle est allé s'assoir plus loin elle était traité comme une reine. Je suis resté là sur la chaise la regardant, et je me suis finalement endormie. Pour me réveiller ensuite dans mon lit en entendant des bruits, en fait c'était plutôt mes parents qui s'engueulaient. Apparemment je suis tombé de la chaise et j'ai une bosse au front... Donc bon...Ca se voyait trop que c'était sa faute a elle et ça elle le savait mais elle s'en foutait totalement... Ma famille ne semblait pas vraiment soudé ou heureuse...

[...]

❝ Regarde comme tu as grandis ma Princesse ! ❞

Dans la salle a manger j'étais assise sur les genoux de mon père il me montrait une ancienne photo de moi. Et souriait amusé en essayant de trouver la différence, il disait que j'avais le même nez que lui, cela m'a fait rire. Ma mère arriva ensuite et déposa une boîte sur la table souriante m'annonçant qu'elle m'avait acheter un costume de princesse. Les étoiles dans les yeux je l'ai sortis de la boite et je suis aller le mettre. A mes cinq ans, j'étais fan des habits de princesse. Mais je ne trouvais pas que cela m'allait bien...Alors bon je ne restais pas habillé comme ça longtemps.

[...]

« Kanade ? Regarde moi...Allez. ♥. »

« N-non... »

Le son du tonnerre, les éclaires, la pluie sur le toit, il a plut la veille de mon anniversaire, il était minuit, et je n'osais même pas ouvrir les yeux. Et même si je le faisais je ne voyais rien. En faite, je ne pouvais rien voir, non je ne suis pas aveugle. Je suis juste...Ligotée, avec un ruban sur les yeux. A moitié nue, le corps en sueur et en sang. Assise sur une chaise en bois. Je n'étais pas seule, a voir mon corps vous penserez surement que je suis entrain de me faire maltraiter par un pédophile a mon âge ? Et bien vous avez vue juste. Ce n'était pas n'importe quel pédophile ici présent...Ce dernier réchauffait un scalpel sur le feu et revint dans ma direction, j'arrivais a entendre le son de ses pas qui se rapprochaient. Et avec un sourire au coin des lèvres cette personne le passa sur mon corps me brûlant ainsi, j'ai tremblé, hoqueté puis finalement je me suis tue. Ce n'était pas l'une des premières blessures causé par ce pédophile sadomasochiste. Et ce ne sera surement pas la dernière.

« Kanade réveille toi ! »


Un rêve ? Non Un cauchemar ! Mais je ne dormais pas, j'étais bel et bien réveillé. Vers deux heures trente du matin, je suis remonté dans ma chambre sans aucun bruit, je me suis lavée et changé jetant les autres vêtements à la poubelle revenant dans le lit j'ai serré ma peluche contre moi et je me suis endormie après avoir pris un comprimet pour.

Et puis à dix heures je me suis réveillé il y avait mon père a mes cotés me caressant le visage puis les cheveux.Il me regardait d'un air tendre doux et apaisant.

« Debout ma petite princesse... »

J'avais maintenant treize ans, j'ai grandis, oui c'est vrai. Me redressant secouée je me suis blottit contre lui et je l'ai embrasser pour lui dire bonjour, descendant de mon lit ensuite regardant mes jambes qui ne supportait pas vraiment le poids de mon corps j'ai forcé alors sur ce dernier et je me suis diriger vers la salle de bain, me lavant le visage et me coiffant. Me regardant dans le miroir. J'ai soupiré en pensant à ma mère. Est ce que toutes les mères étaient comme ça ? Est ce que toutes ces femmes faisait la même chose avec ses enfants ? Se faire maltraité comme ça gratuitement ? Je ne le savais pas. Mais un jour moi aussi je serais maman. Est ce que je me comporterais comme ça ? Non ! Bien sûr que non. Je donnerais tout mon amour pour mon enfant. Mon père m'interrompis en m'appelant me demandant de venir prendre le petit déjeuner avec eux, pour partir ensuite en cour d'escrime. Etant donné que demain j'ai un concours très important et je compte bien avoir la première place.

Minuit sonne, personne dans les couloirs ni dans le salon, une lumière faible s'échappait de la chambre de mes parents, ma mère était au téléphone, parlant l'air las avec quelqu'un, un homme, elle disait le payer assez pour l'aider a avoir l'argent de son époux. Mais encore plus énervée elle raccrocha regardant son mari. ❝ Pourquoi me faire ça à moi ? Ne rien me laisser, tout pour...Ta Kanade...❞ Furent ses pensées. Elle était décidé a faire de ma vie un vrai enfer. Que ce soit sa fille ou pas, elle était décidé...Et c'était triste a savoir.

Vers six heures et demi du matin je me suis réveillé préparant mon sac pour le championnat national d'escrime. J'ai pris une douche et j'ai mis mon uniforme scolaire, ou je représentais mon école malgré tout. Je n'ai pas vraiment attendus je me suis précipité vers la chambre de mes parents réveillant mon père pour qu'il m'y conduise et qu'il y assiste qu'il soit fière de moi ! Et d'ailleurs a peine il se réveilla pour se rappeler quel jour on était qu'il me serra fort dans ses bras et se leva pour s'habiller me demandant de demander a ce qu'on prépare le petit déjeuner. Sans plus attendre j'ai quitté leur chambre pour la cuisine demandant a la personne qui s'occupait de nos plats de préparer un petit déjeuner des plus simple, j'ai demandé une salade de fruit aussi, je voulais avoir la forme aujourd'hui. Je suis sortis dans le jardin commençant quelques étirement, pour ne pas avoir de claquage en plein duel. Et aujourd'hui j'affrontais quelqu'un que je n'appréciais pas spécialement - Ou pas du tout-une fille qui savait me tenir tête. Et donc après un petit déjeuner des plus délicieux, mon père m'a conduit vers le lieu ou se déroulait la compétition; j'avais le coeur qui battait tellement fort, j'essayais de me calmer en répétant les bases de ce sport que j'admire et que j'aime tant.

[...]

Le premier match fut des plus facile avec agilité et réflexe, mais aussi avec grâce et intelligence j'ai pu arrivé a la final. Qui m'opposait maintenant a cette fille que je méprisais. Mais je lui montrais tout bonnement le contraire, je lui ai sourit avant de commencer lui annonçant que c'était un honneur de l'affronter pour le titre de champion national. Je ne mentirais pas, a un moment j'ai crus que j'allais perdre mais d'un geste agile j'ai pu éviter de perdre mais comme le dirait Bruce Lee il faut attaqué en se défendant non ? x') Et bien j'ai appliqué cette règle. Je dirais que quand je l'ai ❝ touché ❞ J'ai eu l'impression d'avoir remporter plus que le titre national... Mais tout bonnement de lui avoir montrer que j'étais supérieure a elle, oui, j'en étais fière. Mon père l'étais aussi. Armé de mon trophée nous sommes rentré pour l'annoncer à ma mère qui avait encore une de ses réunions avec ses amies que je n'appréciais pas trop. Elles ne faisaient que lui donné des idées malsaines. Avec mon papounet nous avons célébrer ma victoire, c'est d'ailleurs ce jour là qu'il m'offrit un Katana qu'il avait fait fabriquer spécialement pour moi. Mon prénom y était gravé. Il était gravé dans cette lame tranchante qui reflétait mon visage et mon ambition. A atteindre le sommet.

Je ne sais pas trop mais mon père savait très bien que je ne me contenterais pas d'un titre nationale.Je suis rentré dans ma chambre laissant mon père dans son bureau regardant par la fenêtre. Les amies de ma mère sont sortie après quelques heures. Elles restant vraiment très tard. Ma mère m'appela ensuite, je suis aller voir cette dernière l'air surprise. Elle me demanda de venir m'assoir sur le canapé, et donc je l'ai fais, elle commença a me parler, me raconter plein de choses. Cela me faisait somnoler.C'était la première fois que je restais a ses côtés ainsi, que je me sentais sa fille et non l'objet qui lui servait de passe temps, pour oublier mon père qui ne l'aimait pas. J'avais droit a de la violence gratuite et non de l'amour maternelle. Une fois endormie je ne vous direz pas que je ne me souviens plus de ce qu'il s'est passé je vais juste vous dire la vérité. Je me suis réveiller dans la baignoire remplie de glaçon ma peau était bleu a cause de cette froid glaciale, mes poignets était attaché. Ma mère était là a me regardé un verre de vin dans sa main souriante. elle me demanda quand j'allais enfin mourir. Quand j'allais enfin devenir folle quand j'allais enfin craqué. C'était des choses que je n'arrivais pas a croire. Des mots blessant, que je recevais comme des poignards qui me transperçait le cœur, les larmes aux yeux je la suppliais d'arrêter mais elle faisait non de sa tête puis elle m'indiqua la caméra non loin de moi qui filmait tout ce qui se passait.

❝ Au moins grâce a ton petit minois, j'aurais autant d'argent que je le désire, il y a des personnes qui payeraient pour te voir comme ça...❞ Dit elle en souriant elle s'approcha de moi et me susurra à l'oreille. ❝ Ca les excite...❞ A ces mots je ne savais plus quoi pensé. Je ne voulais plus appeler maman, maman, mais salope. Ou toi. Ou je ne sais pas encore. Je ne voulais surtout pas avouer qu'elle était ma mère...Ce n'est pas une mère...C'est un monstre... Elle me faisait peur. Elle me dégoutait. Je voulais me venger. Mais...Quelque chose m'en empêchait...Elle prit la bouteille de vin. Et se mit a la verser sur les glaçons. J'ai fermé les yeux commençant a respirer difficilement. J'ai perdus connaissance...Et la suite je ne m'en rappelle plus vraiment. Le lendemain. J'étais là dans mon lit. Comme si de rien n'était. Mais je frissonnais encore en repensant a ce qui s'était passé hier.


Vous êtes vous déjà dis que l'espèce humaine était vraiment mauvaise ? L'avez vous déjà détesté ? Méprisé ? Est ce que lorsque vous marchez dans la rue les autres vous regarde d'un air bizarre qui vous mets mal à l'aise ? Mais que malgré tout vous marchez la tête haute ! Vous êtes fière de ce que vous êtes ? Je peux vous dire que je le fais. Au collège, je le fais, je me donne des airs supérieur aux autres. Et pour être sincère en plus d'être la première dans toute les domaines a part bien sûr la cuisine, ça attirait les jalouses, oui les filles jalouses n'aimant pas qu'il y est quelqu'un de meilleur qu'elle quelqu'un qui s'y connaisse en presque tout quelqu'un comme moi, ça les agaçait, et d'ailleurs, après mon entrainement de Kendo, trois jeunes filles vinrent me voire, me demandant de les suivre, bien sûr j'ai refusé, mais elles on insisté l'une d'elle avait même tenté de me frapper mais résultat ? Elles finirent a terre, dans un salle état j'étais énervé et contrarié, le président des élèves vint me voir ensuite pour m'expliquer que je n'aurais point dû faire une chose pareil. Il avait certes raison, mais elles m'avaient provoqué je me devais de m'imposer.

En rentrant chez moi après un groupe de vieux m'arrêtèrent dans la rue, je pensais qu'ils voulaient de l'aide alors j'ai bien voulu les aider, mais ces derniers ne voulait pas vraiment que je les aide a porté quelque chose, juste a ce que je fasse des photos obscène contrarié je leur ai proposé d'aller se payer des putes de luxe pour cela quand l'un d'eux a sortit son portable me montrant des vidéos de moi...Entrain de me faire torturer par ma mère. Contrariée énervée, j'ai pris son téléphone je l'ai jeté a terre et je l'ai piétiné hurlant ma colère. J'ai regarder ces adultes l'air énervé je me suis mise a les agressé ne contrôlant plus ma colère. On a prévenus la police qui m'arrêta de suite pour une séance au poste de police. J'étais toujours aussi énervée je répondais sur un ton vraiment impolis, aux questions qu'on me posait puis finalement mes parents arrivèrent, regardant ma mère j'ai demandé au policier qu'elle n'entre pas qu'elle n'écoute rien qu'elle ne parle pas. Mon père fut surpris mais ne refusa pas ma requête elle est sortit nous laissant. J'ai tout expliqué j'ai tout dis a mon père absolument tout, les preuves étaient suffisante les traces sur mon corps les vieux qu'on avoué et les vidéos sur leurs portables. Mon père n'en croyait pas ses yeux, il s'est diriger vers la porte pour voir ma mère. Mais trop tard elle s'est enfui. Sauf qu'elle ne pourra pas resté libre encore longtemps. Mon père n'avait pas supporter de voir toutes ses vidéos. ❝ Je suis dégouté par toutes ses vidéos, je suis désolé de ne pas avoir pu le savoir plus tôt pour te sauver ma princesse. ❞

Etant donné que la nouvelle s'était vite répandus en ville mon père décida de me laisser vivre ailleurs, de m'inscrire a un bon lycée, pour finir mes études et il a promit qu'il viendrait me voir de temps en temps. Cela fait une semaine que j'habite dans cette nouvelle ville que voilà que l'on m'annonce que mon père s'est fait assassiner et que ma mère était le suspect numéro un... Mes dernières paroles ? Je me vengerais en tant que héritière des Tsukasa.


Tsukasa Kanade

Ose me tenir tête paysan !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kanade Tsukasa


Kanade Tsukasa a commenté le 04.09.10 0:42
MESSAGES : 11
J'AIME : 0
INSCRIS LE : 21/08/2010
AGE : 25
I AM ALSO : *fait une grimace*
TELL ME MORE : Himitsu daro...Ne ? :3
YOU PLAY...? : Avec ton coeur, sinon je fais de l'escrime


    J'ai fini ma fiche, j'ai décidé de couper l'histoire en deux pour ne pas vous donnez trop d'information. (:


Tsukasa Kanade

Ose me tenir tête paysan !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


Invité a commenté le 04.09.10 0:56

Bienvenue.
Validée, tu es.
Amuse-toi bien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kanade Tsukasa


Kanade Tsukasa a commenté le 04.09.10 0:58
MESSAGES : 11
J'AIME : 0
INSCRIS LE : 21/08/2010
AGE : 25
I AM ALSO : *fait une grimace*
TELL ME MORE : Himitsu daro...Ne ? :3
YOU PLAY...? : Avec ton coeur, sinon je fais de l'escrime


    Merci beaucoup.


Tsukasa Kanade

Ose me tenir tête paysan !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé a commenté le

Revenir en haut Aller en bas
 

« Kanade ♔  »   「 Iwanu ga Hana... ❥」 Fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La vie après la guerre [Pv Kanade Hitomi][FB]
» Kanade Inori (Terminé, à vérifier)
» Perles de pluie [PV Kanade]
» La présentation de Kanade Tachibana
» Fini pour moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-